AFP

Mbappé évoque son expulsion face à Nîmes : "Si c'est à refaire, je le referai"

Mbappé : "Si c'est à refaire, je le referai"

Le 01/09/2018 à 20:51Mis à jour Le 01/09/2018 à 20:59

LIGUE 1 – Expulsé après avoir mal réagi à un tacle violent, Kylian Mbappé n'a pas regretté sa virulente réaction. Une nouvelle fois décisif à Nîmes (2-4), samedi, le Parisien n'a pas fui ses responsabilités devant les micros après la rencontre.

Depuis deux semaines et le retour de Kylian Mbappé sur les pelouses de Ligue 1, c'est un peu toujours la même chanson pour le PSG. Un match compliqué, un milieu de terrain en souffrance et une tactique limpide : des ballons pour Mbappé en espérant un exploit. A Nîmes (2-4), comme à Guingamp (1-3) ou face à Angers (3-1), la bombe de Bondy a sorti son club d'un sacré traquenard suite à un enchaînement fantastique (77e) qui a permis aux Parisiens de repasser devant au tableau d'affichage.

Mais son match s'est achevé sur un geste d'humeur. Evidemment, le tacle de Téji Savanier était beaucoup trop dangereux mais Mbappé, déjà averti avant la pause pour un premier geste d'humeur, ne devait pas tomber dans la provocation. Il a bousculé le Nîmois et récolté un rouge logique. "Si c'est à refaire, je le referai", a pourtant assuré le champion du monde. "Et je m'excuserai auprès de tous les supporters et de tout le monde, mais je ne peux pas tolérer ce genre de geste, ça n'a rien à faire sur un terrain de foot. La même faute où il y a intention de jouer le ballon, il n'y a pas de problème, mais il n'avait aucune intention de jouer le ballon, on l'a tous vu. Mais voilà, ce n'est pas grave, j'irai me défendre devant la commission."

"Pas besoin d’être bon pour marquer"

Il sera d'ores et déjà privé de la réception de Saint-Etienne après la trêve internationale. Mbappé, victime d'un traitement très viril tout au long de la rencontre, a fini par craquer en toute fin de match. Bien sûr sa réaction à quelques circonstances atténuantes mais il n'est pas certain que ses propos francs à défaut d'être politiques le serviront devant la LFP. Malgré cette expulsion, le PSG doit une fière chandelle à son buteur. C'est lui qui a ouvert la voie de la victoire à un champion en titre pris dans la tourmente en seconde période. Quand les Crocodiles ont resserré l'étreinte après être revenu au score, l'exploit de Mbappé, car c'est bien de cela dont il s'agit, a totalement fait basculer la rencontre.

"C'est un bel enchaînement, on a travaillé ça à l'entraînement, où j'essaie d'arriver à pleine vitesse pour cet enchaînement", a-t-il noté. "Aujourd'hui je l'ai bien réalisé. Je suis content, c'est un bon début de saison de la part de l'équipe, et personnel aussi. Par rapport à l'année dernière, où il fallait toujours que je sois bon pour marquer, aujourd'hui je n'ai pas forcément eu besoin d'être bon pour marquer, ça veut dire que j'ai passé un cap." Il lui reste désormais à contenir ses nerfs car il n'y aura sans doute pas qu'aux Costières qu'il sera attendu avec la bave aux lèvres.

Mbappé, sauveur du PSG à Nîmes

Mbappé, sauveur du PSG à NîmesGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0