Jean-Michel Aulas a beau tout tenter, même le Conseil d'Etat lui a donné tort ce mardi. Dans un communiqué, l'instance a scellé le classement final de la saison 2019-2020, avec l'OL terminant ainsi à la septième place. Une décision "actée" par le club rhodanien dans la soirée de mardi. Toutefois, pas de quoi stopper définitivement son combat pour une reprise.

Ligue 1
Vers une L1 à 22 ? Le Conseil d'Etat suspend les relégations d'Amiens et Toulouse !
09/06/2020 À 14:19

"Le jugement mentionne, sans équivoque, que cette décision a été prise par le Conseil d’Administration de la LFP, et non par l’Etat, et que ledit Conseil n’était pas en compétence liée des positions exprimées par le Premier ministre le 28 avril, contrairement à ce que la LFP martelait, indique l'OL dans son communiqué (...) Nous constatons donc que la prise de décision de la LFP est contraire à la circulaire de l’UEFA du 23 avril dernier qui mentionnait expressément que les ligues devaient faire leurs meilleurs efforts pour finir leur championnat, comme l’ont fait l’immense majorité des associations membres de l’UEFA, et notamment les quatre premières, y compris par le biais de formules adaptées."

Retour de l'idée de la "saison blanche"

L'OL est également revenu sur la vieille idée d'une saison blanche, rapidement balayée par la LFP. "Le juge des référés expressément mentionné que le Conseil d’Administration aurait pu également faire le choix de la saison blanche, solution qui a été adoptée par les ligues professionnelles d’autres sports collectifs. Il n’est ainsi pas étonnant, comme nous le rappelons depuis le début, que le Conseil d’Administration n’ait pas fait ce choix, au regard des intérêts propres à sa composition. Un vote en Assemblée Générale aurait donné à ce choix un caractère plus démocratique et absolument incontestable", estiment les Gones.

Un été encore plus meurtrier pour la L1 ? "La Ligue des talents qui vont fuir plus que jamais"

Enfin, concernant un possible format à 22 clubs, l'OL estime que "la LFP a toujours la possibilité de reprendre le championnat selon une formule adaptée et conforme", "pour aller au bout de la compétition et permettre une issue du championnat basée sur le mérite sportif". "Cette reprise permettrait à la LFP de préparer sereinement la saison 2020/21 à 20 clubs .A défaut, l’Olympique Lyonnais poursuivra son action au fond devant le Conseil d’Etat", conclut le communiqué.

Ligue 1
"C’est pas la capitale, c’est Marseille bébé" : Jusqu'où joueurs et clubs peuvent-ils chambrer ?
IL Y A 11 HEURES
Ligue 1
Aouar, Draxler, Sanson : Les gros de L1 vont-ils réussir à dégraisser ?
HIER À 08:23