Getty Images

Dolberg héros du derby azuréen, Reims s'invite dans le Top 5

Dolberg héros du derby azuréen, Reims s'invite dans le Top 5

Le 07/03/2020 à 21:57Mis à jour Le 07/03/2020 à 22:11

LIGUE 1 - Mené à la pause, Nice est parvenu à renverser Monaco dans le derby azuréen ce samedi grâce à un doublé de Kasper Dolberg (2-1). Vainqueur de Brest (1-0), Reims s'installe provisoirement à la 5e place du classement. Angers a pris le meilleur sur Nantes (2-0), alors qu'en bas de tableau Metz et Dijon ont décroché un succès précieux face à Nîmes (2-1) et Toulouse (2-1).

Nice - Monaco : 2-1

Monaco avait tout pour gagner et continuer sa folle épopée vers l'Europe. Mais Kasper Dolberg est passé par là, par deux fois, pour fissurer puis briser le mental des joueurs du Rocher. Solide et appliquée, l'ASM a concrétisé sa très bonne première moitié de rencontre grâce au 18e but de la saison d'un Wissam Ben Yedder plein de sang-froid. Mais Kasper Dolberg a ensuite profité d'une baisse de rythme pour égaliser de la tête (59e). A un partout, tout est devenu trouble pour Monaco : Fabregas et Slimani ont été avertis pour des mots avec Lees-Melou et M. Delerue tandis que Jovetic a été expulsé pour un tacle qui aurait pu casser la jambe de Lusamba (86e). L'occasion était trop belle pour que Dolberg ne se fasse pas de malin plaisir à donner l'avantage aux Niçois dans le temps additionnel (90e+3).

  • Ce qu'on en retient : Une nouvelle fois, Monaco a prouvé qu'il pouvait être aussi fort que friable mentalement.

Reims - Brest : 1-0

Un penalty arrêté par un incroyable Predrag Rajković et une fin de match à dix après le deuxième jaune de Ghislain Konan (68e). Mais le Stade de Reims a renoué avec le succès après deux nuls. Solide, le club champenois a pu compter sur un but du jeune et surprenant El Bilal Touré (37e) pour venir à bout de Brest, qui concède un deuxième revers après son échec à Angers (0-1). Avec cette courte victoire, Reims est cinquième de L1.

  • Ce que l'on retient : La solidité rémoise.

Angers - Nantes : 2-0

Angers ne cesse d'engranger. Grâce à des buts d'Antonin Bobichon (48e) et de Romain Thomas (53e), le SCO a signé une troisième victoire de rang contre Nantes (2-0). Et sans prendre de but encore une fois ! Après Montpellier (1-0) et Brest (0-1), le club angevin a continué sa belle série face à des Nantais poussifs. Les Canaris ont mis trop de temps à se montrer dangereux et encaissent une deuxième défaite de rang. Douzièmes, ils se retrouvent avec deux points de retard sur leur adversaire du soir (10e).

  • Ce que l'on retient : Nantes n'est toujours pas sorti de sa mauvaise passe.
Romain Thomas (Angers) célèbre son but contre Nantes

Romain Thomas (Angers) célèbre son but contre NantesGetty Images

Metz - Nîmes : 2-1

Si l'on pouvait craindre une rencontre fermée par la peur d'encaisser un but, ce Metz-Nîmes est apparu plutôt ouvert, voire presque déjanté à plusieurs moments. Evidemment, Opa Nguette n'y a pas été étranger. Profitant d'une erreur de relance de Sidy Sarr, l'ailier messin a inscrit son 5e but de la saison d'une tête à bout portant pour lancer les hostilités dès la 8e minute de jeu. Piqués dans leur orgueil, les Crocos ont alors poussé, poussé, et encore poussé, jusqu'à ce que Lucas Deaux égalise du droit sur un délicieux centre de Yassine Benrahou juste après la pause (49e). Mais John Boye, d'un coup de casque rageur (81e) a finalement offert les trois points au club de Vincent Hognon pour propulser Metz à 7 points de la zone rouge.

  • Ce que l'on retient : En l'absence d'Habib Diallo (12 buts), Metz a réussi à se redécouvrir des buteurs pour conforter son matelas.

Dijon - Toulouse : 2-1

Dijon a tremblé. Mais le DFCO a signé un succès précieux sur sa pelouse contre Toulouse (2-1). Après cinq matches sans victoire, le club dijonnais repart enfin de l'avant grâce à Hamza Mendyl (1-0, 40e) et Nayef Aguerd (2-1, 53e). Et s'offre un peu d'air avec sept points de plus qu'Amiens (19e). Malgré les hésitations dijonnaises, Toulouse, qui avait égalisé en trouvant enfin le chemin des filets avec Quentin Boisgard (1-1, 41e), n'a pas réussi à stopper sa spirale de défaites (6 revers consécutifs).

  • Ce que l'on retient : Le bon bol d'air de Dijon.
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313