Getty Images

L’antisèche : Lyon, ce n’est plus du tout la même chanson

L’antisèche : Lyon, ce n’est plus du tout la même chanson

Le 01/03/2020 à 23:36Mis à jour Le 02/03/2020 à 08:25

LIGUE 1 – En une semaine, Lyon a balayé la Juve et signé un très grand derby (2-0). Le climat est apaisé, l’équipe a trouvé un équilibre : l’OL est redevenu en quelques jours une terreur. Notre antisèche du match.

Le jeu : 45 minutes de très grand Lyon

Intensité, maîtrise technique : la première période fut un récital côté lyonnais. Mené par un duo Bruno Guimaraes – Houssem Aouar incandescent, les Gones ont étouffé des Stéphanois incapables d’aligner trois passes dans une somptueuse symphonie collective. Lyon a pressé très haut, trouvé chaque centimètre dans le dos de la défense des Verts.

Paradoxalement, Lyon s’est pourtant créé peu d’occasions et il a fallu un coup franc pour débloquer la situation. Et si la première période fut éclairée par le jeu lyonnais, la seconde a été marquée par des faits de jeu. Lyon, qui a sans doute payé les efforts consentis face à la Juve en milieu de semaine, a coupé le courant, Saint-Etienne a fait avec ses grosses limites du moment.

Les joueurs : Bruno Guimaraes, ça change tout

Ce pourrait être un hasard mais ça ne l’est sûrement pas. Depuis l’arrivée de Bruno Guimaraes dans le onze, Lyon a battu la Juve et signé les meilleures 45 premières minutes de sa saison. En meneur de jeu reculé, le Brésilien a animé les couloirs à merveille avec un volume de jeu et une qualité de passe impressionnants. Très présent dans les duels, Dembélé, auteur d’un doublé, s’est encore montré décisif dans un derby alors que Marçal et Anthony Lopes se sont montrés précieux en seconde période.

Côté stéphanois, le milieu M’Vila – Cabaye a souffert de la comparaison avec l’entrejeu lyonnais, Trauco a multiplié les mauvais choix et les jambes usées de Mathieu Debuchy ont ouvert des brèches. Wesley Fofana a limité la casse mais les Verts avaient trop de limites techniques pour espérer quelque chose ce dimanche.

Le facteur X : Un invraisemblable VAR

Lyon a tremblé jusqu’au penalty transformé dans les derniers secondes des arrêts de jeu. Mais l’affaire aurait dû être bouclée bien avant. Après trois recours au VAR, Frank Schneider a refusé deux buts à l’OL (pour une main de Tousart et une position de hors-jeu passif de Dembélé) et refusé un penalty à l’avant-centre de l’OL pour un nouveau hors-jeu très limite. Trois décisions qui ont fait l’affaire des verts et suer l’OL.

La stat : 79,2%

C’est le taux hallucinant de possession de l’OL en première période. Un record pour l’OL depuis… 14 ans.

La décla : Rudi Garcia, entraineur de Lyon

" Bruno Guimaraes est un formidable joueur de ballon, on a beaucoup plus de fluidité depuis qu'il est rentré dans ce milieu."

Le tweet qui dit tout de la prestation des Verts

La question : Lyon est-il définitivement redevenu une terreur ?

A Lyon, on connaît très bien la chanson. Les grands matches, on sait faire. Les enchainer, c’est une autre paire de manches. Mais après avoir balayé la Juve, l’OL a signé les meilleures 45 premières minutes de sa saison. En gérant parfaitement ce tournant de sa saison, Lyon réintègre enfin le top 5 et voit ses ambitions refleurir. Dans l’impact, dans les intentions, dans la maîtrise, ce n’est plus le même Lyon. Le voilà beaucoup plus équilibré.

Bien sûr, le retour de Leo Dubois fait beaucoup de bien dans l’animation des couloirs. Mais c’est surtout l’arrivée de Bruno Guimaraes qui équilibre le onze. Le trio Tousart-Aouar-Guimaraes, très complémentaire, donne l’élan à toute l’équipe. Avec la confiance accumulée en cette semaine décisive, ce Lyon-là n’a plus rien à voir avec l’équipe, moribonde, qui essuyait les sifflets de ses propres supporters.

Ce sujet, si sensible à Lyon où la verstilité du public est connu, semble pour le moment réglé. La victoire dans le derby va resolidifier tout le club autour des objectifs sportifs. Un climat apaisé, une équipe équilibrée et une confiance folle : attention, Lyon est définitivement de retour.

Le but de Dembélé (OL) face à Saint-Etienne

Le but de Dembélé (OL) face à Saint-EtienneGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313