Getty Images

D'homme des grands matches à joueur enfin régulier ? Pour Aouar, le moment est venu

D'homme des grands matches à joueur enfin régulier ? Pour Aouar, le moment est venu

Le 29/02/2020 à 18:48Mis à jour Le 01/03/2020 à 11:07

LIGUE 1 - L’Olympique Lyonnais comptera beaucoup sur Houssem Aouar pour s’imposer dans le derby dimanche soir (21h00). Régulièrement décisif dans les grands matches cette saison, le numéro 8 rhodanien a franchi plusieurs paliers. Mais pas encore celui de la régularité. C'est le moment idéal pour le faire.

Le 15 décembre dernier, contre Rennes (0-1), l’Olympique Lyonnais a perdu plus qu’un match. Le club rhodanien a en effet dit au revoir pour plusieurs mois à Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde, victimes d’une rupture du ligament croisé du genou. Il a donc fallu trouver un autre leader technique. Et c’est Houssem Aouar qui a repris le flambeau.

En attendant des apparitions plus régulières de Rayan Cherki, peu sont ceux, hors infirmerie, en mesure d’être la caution technique de cet OL-là. Question de profils et de qualités intrinsèques. Aouar est le meneur de jeu par excellence, même s’il est nettement plus à l’aise en partant du couloir gauche. Cette saison, le numéro 8 des Gones a franchi plusieurs paliers. L’international Espoirs compte déjà plus de buts que lors du dernier exercice (9 contre 7) et seulement quatre passes décisives de moins (7 contre 11).

Houssem Aouar, buteur face à Leipzig

Houssem Aouar, buteur face à LeipzigGetty Images

Aouar, l’homme des grandes victoires

Plus tranchant dans ses derniers gestes, et notamment ses frappes de balle, le joueur formé à l’OL prend également plus de risques dans son jeu. "Cinq minutes avant le match, je me dis qu’il faut que je percute plus (…) Parfois, il faut peut-être mettre le cerveau sur off et foncer plus pour être plus confiant et ne pas hésiter lorsqu’on tente un crochet ou un geste technique", expliquait-il au Canal Football Club début février. Et cela se ressent : le joueur de 21 ans tente plus de quatre dribbles par match en Ligue des champions, et près de trois en Ligue 1.

Conséquence directe de son évolution : Aouar brille davantage dans les grands matches. Trois fois passeur en C1, il avait inscrit un but extrêmement important contre Leipzig (2-2) lors de la dernière journée de la phase de poules, avant d’être élu homme du match par l’UEFA face à la Juventus, mercredi (1-0). Il est également l’homme fort des Rhodaniens dans les Coupes nationales, ayant par exemple qualifié les siens pour le dernier carré de la Coupe de France grâce à son but face à l’OM (1-0).

Comme l’OL, une saison en forme de montagnes russes

Mais le natif de Lyon n’a pas encore franchi l’un des paliers les plus importants : celui de la régularité. Ce qui a pu être reproché ponctuellement à d'autres joueurs lyonnais dans le passé (Ndombele, Depay,...) A l’image de son équipe, Aouar n’a encore jamais brillé dans une grande affiche de Ligue 1 cette saison. Plus globalement, il peine à enchaîner après ses belles performances. Un but crucial contre Leipzig ? Un déchet inhabituel contre Rennes cinq jours plus tard. Le but de la qualification contre l’OM ? Un match très pauvre contre Strasbourg quatre jours après.

Vidéo - "Si l'OL veut gagner en régularité, il doit moins protéger ses joueurs"

05:04

Entre ces rencontres face à l’OM et au Racing, son directeur sportif Juninho s’était d’ailleurs exprimé à ce sujet : "Je rigolais avec lui tout à l’heure, je l’appelle ‘crack’. Au Brésil, c’est le mot pour les grands joueurs. Je lui ai dit ‘je vais t’aider à te faire enchaîner des matchs comme ça, pas seulement sur les grands rendez-vous’. Ce n’est pas facile mais il est motivé, il va continuer à bien jouer".

Mars sera crucial pour Aouar et l’OL

Certes, Aouar ne dispute que sa troisième saison pleine avec les pros. Certes, il n’est pas aidé par un collectif rhodanien lui aussi irrégulier, et trop souvent décevant. Mais il est justement au cœur de ce collectif, plus que jamais en l’absence de Depay. L’arrivée de Bruno Guimaraes, excellent contre la Juve, pourrait l’aider à s’exprimer sur la durée. La qualité technique du Brésilien, apparu très serein devant la défense, devrait le libérer d’une partie de son travail si confirmation il y a.

Ce derby est en tout cas au cœur du moment le plus dense de la saison lyonnaise, car situé après un huitième de C1 et avant une demi-finale de Coupe de France contre le PSG. Sans oublier le déplacement à Lille, dimanche prochain. Si Aouar veut enchaîner, le moment est donc parfait. Ce mois de mars pèsera très lourd dans la fin de saison lyonnaise, sans oublier la liste que communiquera Didier Deschamps pour les matchs des Bleus contre l’Ukraine et la Finlande, les 27 et 31 mars prochains. Un premier but en carrière contre les Verts, dimanche, serait en tout cas un très bon signal…

Vidéo - "Aouar, c'est le bon moment pour taper dans l'oeil de Deschamps"

02:50
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313