Getty Images

Menacé de mort sur les réseaux sociaux, Eyraud porte plainte

Menacé de mort sur les réseaux sociaux, Eyraud porte plainte

Le 15/01/2020 à 23:40

LIGUE 1 - Quelques heures après la conférence de presse d'André Villas-Boas qui s'est montré agacé par certains choix de Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM a reçu des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Le dirigeant marseillais a porté plainte.

La journée a été éprouvante du côté de l'OM. Et elle s'est conclue de façon très difficile pour Jacques-Henri Eyraud qui a été menacé de mort. "Malheureusement c'est comme ça", s'est contenté de déclarer le président olympien à l'AFP. Le dirigeant marseillais a par ailleurs annoncé qu'il n'allait pas en rester là. Ces menaces sont le résultat d'un contexte tendu entre quelques supporters de l'OM et Jacques-Henri Eyraud, souvent sifflé au Stade Vélodrome.

Certains fans les plus virulents de l'Olympique de Marseille ont franchi la ligne jaune après la conférence de presse du jour d'André Villas Boas. Un entraîneur très apprécié par le public olympien pour avoir ramené l'OM à la deuxième place du classement de L1. Une position qui permettrait à Marseille de retrouver la Ligue des Champions pour la première fois depuis la saison 2013-2014.

Un contexte lourd avant Granville

Ce mercredi après-midi, en conférence de presse, l'entraîneur portugais est revenu sur la décision de Jacques-Henri Eyraud d'engager Paul Aldridge pour faciliter les transferts de joueurs de l'OM vers l'Angleterre, dans une période où il doit déjà subir la nouvelle politique d'austérité des dirigeants olympiens. L'ex-technicien de Chelsea a également avoué que son avenir était lié à celui du directeur sportif Andoni Zubizarreta. L'ambiance est de nouveau lourde à Marseille. Et dans deux jours l'OM joue un match piège de Coupe de France à Caen face à Granville (N2).

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0