Getty Images

Cavani - Icardi, débat relancé ?

Cavani - Icardi, débat relancé ?

Le 29/02/2020 à 21:11Mis à jour Le 29/02/2020 à 21:53

LIGUE 1 – Alors qu’Edinson Cavani, une nouvelle fois titulaire face à Dijon (4-0), semblait avoir pris une longueur d’avance sur Mauro Icardi dans la perspective du 8e de finale retour face à Dortmund, la réception des Bourguignons a dû faire douter Thomas Tuchel. Même si l’entraîneur allemand s’en défend.

Avec ce PSG-là, les certitudes sont décidément fragiles. Après une première partie de saison passée sur le banc dans l’ombre d’un Mauro Icardi en pleine bourre, Edinson Cavani avait repris la main ces dernières semaines avec un but face à Lyon au début du mois de février et trois titularisations consécutives en Ligue 1 face à Amiens, Bordeaux (un but et une passe décisive à la clé) et Dijon ce samedi. Dans un inattendu renversement des rôles, l’Uruguayen semblait en pole pour prendre place à la pointe de l’attaque parisienne lors du 8e de finale retour de Ligue des champions face à Dortmund.

Et si la rencontre face à Dijon (4-0) avait une nouvelle fois redistribué les cartes ou au moins instillé un gros doute dans l’esprit de Thomas Tuchel ? Pourquoi ? Parce qu’Edinson Cavani a tout raté et Mauro Icardi marqué sur son premier ballon. "C’était pas le jour d’Edi", a commenté au micro de Canal Plus un Thomas Tuchel qui a bien évidemment refusé de délivrer le fond de sa pensée. "C’est de la malchance, pas une question de technique ou de mouvement. On a donné quelques minutes à Mauro. C’est bien pour lui mais ce n’est pas grave pour Edi."

" Pas grave pour Edi"

Sur une bonne dynamique, Cavani a tout raté dans les 16 mètres dijonnais. Bien sûr, ses appels furent tranchants et ses replis défensifs précieux mais il a signé deux énormes ratés qui relance nécessairement le débat. D’abord sur un service parfait de Mbappé, Cavani, seul à trois mètres face au but, raté son intérieur du pied qui s’est envolé. En seconde période, il a vendangé un autre caviar de la bombe de Bondy en choisissant l’extérieur plutôt que l’intérieur du pied. Deux gestes qui rappellent sa technique parfois un brin grossière et qui pourraient effriter sa confiance alors qu’il sait que son statut de meilleur buteur de l’histoire du club ne le protège de rien avec Tuchel.

Mauro Icardi, Leandro Paredes et Edinson Cavani sur le banc du PSG lors d'un match face à Nantes en L1 (04/12/2019)

Mauro Icardi, Leandro Paredes et Edinson Cavani sur le banc du PSG lors d'un match face à Nantes en L1 (04/12/2019)Getty Images

Remplacé par Icardi à la 71e minute, il a dû s’enfoncer un peu plus dans son siège lorsque le buteur italien a fait mouche six minutes plus tard sans se poser de question. Mine de rien, Icardi, annoncé en perte totale de vitesse, reste sur trois buts lors des six derniers matches après autant de rencontres sans faire trembler les filets. Depuis le début de saison, les deux hommes marchent à la confiance. Tuchel aurait sans doute voulu en installer un pour de bon, histoire d’arriver lancé face à Dortmund. Il comptait sans doute sur Cavani pour tenir ce rôle avant le match de Dijon. Et maintenant ?

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313