Cette fois, le feuilleton est bel et bien (re)lancé autour de la vente de l'OM. Le tout grâce à Mourad Boudjellal, l'ancien président du RCT, qui a officialisé en fin de semaine passée être au coeur d'un énorme projet de rachat concernant le club olympien. Derrière, des fonds du Moyen-Orient et un homme d'affaires franco-tunisien, Mohamed Ayachi Ajroudi, qui a évoqué cette possibilité à la radio tunisienne Shems FM. Problème, Jacques-Henri Eyraud, l'actuel président marseillais, a récemment démenti une possible vente. Mais visiblement, pas assez pour effrayer Boudjellal.

"Sans manquer de respect au président Eyraud, si mes investisseurs devaient racheter l’OM, le chèque ne sera pas à l’ordre d’Eyraud (...) Est-ce que la déclaration de M. Eyraud était signée par M. McCourt ?", s'est-il interrogé sur RMC ce lundi. Avant d'en dire plus sur les échéances à venir. "Il y a une offre qui va être faite, on attend quelques éléments financiers demain et après-demain, avec la clôture des comptes devant la DNCG, a-t-il annoncé. Une lettre d’intention sera envoyée cette semaine, mais on ne va pas commettre l’erreur de mettre un montant dessus (…) On a un pool d’investisseurs prêts à faire une proposition à McCourt. On a chanté au balcon, maintenant c’est à lui de venir nous voir."

Ligue 1
Ajroudi confirme le projet de rachat et souhaite voir Boudjellal président de l'OM
29/06/2020 À 07:54

"McCourt a mis beaucoup d'argent"

Du côté du clan de Frank McCourt, on temporise. "Il a acheté l'OM 45 millions d'euros et le club n'est pas en meilleure forme que lorsqu'il l'a acheté", explique à l'AFP un membre du camp acheteur, sous couvert d'anonymat. "McCourt a mis beaucoup d'argent, le trou continue à se creuser, le club est en risque, il n'est pas près de revoir son oseille", poursuit cette source. La même personne reconnaît les réussites de l'équipe JHE, "la billetterie, la prise de contrôle du stade, le centre de formation modernisé, mais il reste un déséquilibre avec des dégâts considérables".

Projet à contrecoeur : A quoi joue Boudjellal avec le rachat de l'OM ?

"Aucune économie ne supporte 50 millions d'euros de déficit (juin 2018), (puis) 91 millions d'euros (juin 2019) et encore un lourd déficit à venir", assène cette source, promettant "un projet socio-politique rassemblant tout le bassin méditerranéen". "Le chiffre de 700 millions d'euros est une analyse journalistique, pas idiote mais pas vraie" précise la même source à l'AFP. "On ne va pas re-commenter chaque rebondissement", s'agace-t-on à l'OM. "Mr Ajroudi est un homme qui sait rassembler", assure un des candidats acheteurs à l'AFP.

Sur le plan sportif, la réponse a été la prolongation de contrat du meneur de jeu Dimitri Payet, avec diminution de salaire et reconversion au club, preuve que le projet est bien à long terme. "Ils parlent de négos, mais ils négocient tout seuls", lance un membre de la direction de l'OM. "En disant que le club n'est pas à vendre, en fait, ils lancent la négo", répond un acheteur.

Ecoutez le podcast de la Stream Team

(Avec AFP)

Ligue 1
PSG: Florenzi également absent, Mbappé est bien là
IL Y A 10 HEURES
Ligue 1
Ancelotti attend déjà le retour de Kean : "C'est ce que le contrat dit"
IL Y A 10 HEURES