Les choses n'ont pas traîné à Nantes. Moins de 24 heures après l'annonce officielle du limogeage de Raymond Domenech, Antoine Kombouaré, le nouvel entraîneur nantais, a été présenté à la presse ce jeudi midi. L'ancien technicien du PSG a déjà annoncé qu'il quitterait ses fonctions en cas de descente à l'issue de la saison. "Si ça ne marche pas, je m'en vais. Si j'accomplis ma mission et qu'on se maintient, j'ai deux ans de contrat derrière. Je ne vais pas rester alors que je ne suis pas capable de faire mon boulot", a-t-il indiqué.
Antoine Kombouaré, qui confie avoir été contacté "mardi matin", a reconnu que la tâche serait "très difficile" aux commandes de l'actuel 18e de Ligue 1. "Je suis prêt à relever le défi. Après avoir décidé deux fois de ne pas venir, je viens. J'ai un attachement très fort pour ce club. Je suis très heureux d'être là", a néanmoins souligné l'ancien joueur nantais (à la fin des années 80) tout en précisant qu'il n'avait "jamais rêvé d'entraîner Nantes... ni le Real Madrid".
Ligue 1
Domenech, autopsie du plus gros fiasco de l'ère Kita
10/02/2021 À 22:42
Il faut une reprise en main d'un coach à poigne
Le nouveau technicien nantais, qui vient accompagné d'un nouveau staff, composé notamment par l'entraîneur adjoint Yves Bertucci, assure ne pas craindre le contexte nantais. "Je sais avec qui je travaille, a-t-il dit aux côtés de Franck Kita, présent lors de la conférence de presse. J'ai pris la décision de venir. Je suis un grand garçon, je sais ce que je fais." Le fils du président du FC Nantes a lui justifié ce nouveau changement d'entraîneur.
"Avec Raymond Domenech, la greffe n'a pas pris. Il fallait réagir vite. Il faut une reprise en main d'un coach à poigne, a noté le dirigeant tout répondant aux bruits sur une éventuelle cession par un "on aime ce club". Il y a beaucoup de discussions avec les joueurs. Ils ont conscience de ce qui se passe aujourd'hui. Antoine a le profil idéal pour gérer ce groupe. Il a du caractère, de la personnalité. C'est un leader parfait pour les joueurs." Des joueurs également "fautifs" et qui "savent qu’ils sont mauvais" selon Antoine Kombouaré, qui aura à coeur d'effacer son échec cuisant à Toulouse. Ça commence dès dimanche avec le derby Angers-Nantes.
Ligue 1
"Il est temps de prendre le contrôle de ma carrière" : Depay énigmatique sur son avenir
IL Y A 11 HEURES
Ligue 1
C'est presque fait : Baticle devrait quitter l'OL et rejoindre Angers
IL Y A 11 HEURES