Saint-Etienne continue de s'enfoncer. Ce samedi, l'ASSE s'est très lourdement inclinée sur la pelouse de Brest (4-1), lors de la 11e journée de Ligue 1. Au stade Francis-Le Blé, Franck Honorat (7e), Jean-Kévin Duverne (23e), Irvin Cardona (33e) et Steve Mounié (38e) ont mis les leurs sur orbite, alors que Mahdi Camara avait réduit l'écart (31e). Au classement de la Ligue 1, les Brestois grimpent provisoirement à la douzième place, alors que les Stéphanois restent quinzièmes et sous la menace des équipes qui les suivent.

Ligue 1
Galtier remonté contre le VAR : "Tout le monde tombe dans le piège"
HIER À 22:56

Après la trêve internationale et une victoire en match amical contre Grenoble, Saint-Etienne avait à cœur de mettre fin à son inquiétante série de six défaites de rang. Toutefois, comme souvent cette saison, les Verts ont encaissé le premier but, sur une très belle frappe enroulée du pied droit pleine lucarne de l'ancien du Forez Franck Honorat (7e, 1-0). Sur coups de pied arrêtés, les Stéphanois ont également montré leurs limites, en encaissant un deuxième but, par l'intermédiaire de Jean-Kévin Duverne, de la tête (23e, 2-0). Le capitaine brestois en profite pour ouvrir son compteur dans l'élite.

Profitez de notre offre Black Friday pour vous assurer de ne rien manquer de l'année 2021

Quatre tirs cadrés et quatre buts pour Brest en première période

D'un plat du pied droit, Irvin Cardona a rapidement permis aux siens de reprendre deux buts d'avance (33e, 3-1). Car deux petites minutes auparavant, Mahdi Camara avait redonné espoir à ses coéquipiers, à bout portant, sur un coup-franc de Ryad Boudebouz, qui disputait son premier match de la saison (31e, 2-1). Mais ce regain d'espoir n'aura donc pas duré pour les hommes de Claude Puel. D'autant que cinq petites minutes après la réalisation de Cardona, Steve Mounié a aggravé la marque (38e, 4-1).

Une réussite maximale pour les protégés d'Olivier Dall'Oglio, particulièrement séduisants en contre-attaque et qui ont cadré quatre fois pour quatre buts dans ce premier acte. C'est d'ailleurs la première fois de son histoire que le club breton inscrit quatre buts en première période d'un match de Ligue 1.

Si ce premier acte est donc apparu complètement débridé, en revanche, le second fut bien plus fermé. La faute notamment à un bloc brestois extrêmement compact. Claude Puel - qui devait encore faire avec de nombreux absents, comme Wahbi Khazri et Romain Hamouma, le meilleur buteur stéphanois, tous deux suspendus - a bien tenté trois changements à la pause, avec notamment le retour de Mathieu Debuchy, absent depuis le 17 septembre dernier. Mais hormis leur but, les Verts, ont autant tenu le ballon (60% de possession) qu'ils ont été inquiétants défensivement et incapables de cadrer d'autres tentatives.

Tombeurs de Lille avant la trêve internationale, les Brestois confirment donc leurs très bonnes dispositions du moment. En revanche, avec cette septième défaite consécutive en Ligue 1, Saint-Etienne égale son triste record d'octobre-novembre 2008. Une série noire qui va devoir être rapidement stoppée, alors que les Verts recevront Lille, dimanche 29 novembre (21h).

Ligue 1
Lille lâche des points et laisse Paris tranquille
HIER À 21:54
Ligue 1
L'antisèche : Et finalement, Garcia en sort grandi
09/11/2020 À 06:55