Le 9 octobre dernier, AS révélait les intentions du Real Madrid : "Camavinga est l'objectif prioritaire". Le quotidien espagnol précisait que le milieu rennais de 18 ans était en tête de la "wishing list" des Merengue, devant Kylian Mbappé. Mais le champion d'Espagne n'est pas seul : l'international français est suivi par tous les poids lourds d'Europe. Un engouement qui ne semble pas impressionner Eduardo Camavinga, à la disposition de Julien Stephan pour la réception de Bordeaux vendredi, un mois après son dernier match face à Angers (1-2).

Ligue des Nations
Camavinga, plus haut, plus fort ? "Un talent de créateur qu'on n'imagine pas"
03/09/2020 À 21:15

"Je vois (toutes les informations) mais ce n'est pas quelque chose qui va me rentrer dans le tête et à laquelle je vais penser constamment, a indiqué le milieu rennais en conférence de presse mercredi. Je fais la part des choses, ça ne va pas me distraire. Même si ça fait plaisir de recevoir des éloges. Après, je suis au Stade Rennais, les autres clubs ce n'est pas pour maintenant." Sous contrat avec Rennes jusqu'en juin 2022, Eduardo Camavinga s'est montré flou concernant une éventuelle prolongation.

Rester ici me ferait plaisir

"Il me reste deux ans, on aura le temps de reparler de ça. Je ne suis pas pressé. Il y aura des discussions. Rester ici me ferait plaisir, c'est mon club formateur", a-t-il ajouté. Alors que sa valeur ne cesse de monter mois après mois, pas sûr que le Stade Rennais refuse une offre dont le montant devrait pulvériser le record d'Ismaïla Sarr. A l'été 2019, le club breton avait cédé l'ancien Messin à Watford contre environ 30 millions d'euros. Pour Eduardo Camavinga, le troisième de L1 pourrait en espérer au moins le double.

Deschamps : "Camavinga ? Pas forcément envie de le sortir de l'équipe..."

Ligue 1
OM-Lens reprogrammé le 3 janvier
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Tuchel préserve Verratti face à Montpellier, Icardi et Sarabia toujours absents
IL Y A 2 HEURES