Sans forcer, Marseille a fait le boulot. A la lutte pour la cinquième place, synonyme de qualification européenne, l’Olympique de Marseille a facilement dominé Dijon sur sa pelouse du Stade Vélodrome grâce à deux coups de tête de Leonardo Balerdi et Alvaro Gonzalez (2-0). Incapable de la moindre réaction, la lanterne rouge creuse encore un peu plus vers la Ligue 2 tandis que la formation de Jorge Sampaoli revient à un petit point de Lens, et donc d’un potentiel ticket pour la prochaine Ligue Europa.

Balerdi débloque la situation

Ligue 1
Encore un carton : Monaco ne lâche pas l'affaire
11/04/2021 À 16:56
Pourtant dominateurs dès le coup d’envoi, les Marseillais ont semblé s’enliser dans un faux-rythme, faisant tourner le ballon sans jamais réussir à s’engouffrer dans une surface dijonnaise bien verrouillée. Décidé à débloquer la situation, Dimitri Payet s’est alors essayé de loin, mais sa puissante frappe est passée juste à côté de la lucarne gauche d’Allagbé (13e).
En face, mis à part une tentative en pivot de Mama Baldé (18e), Dijon a semblé se contenter de défendre, quitte à refuser le jeu. Un choix qui pose question pour la lanterne rouge, qui traîne à 13 points derrière Nantes, avant-dernier.
Les Phocéens ont continué à pousser timidement pour ouvrir le score, mais Pol Lirola a manqué sa tête (27e) et Florian Thauvin a vu Allagbé renvoyer sur la ligne son centre rentrant depuis la droite de la surface. Mais, en toute fin de première période, Leonardo Balerdi a décrispé son équipe en catapultant un corner de Dimitri Payet d’une puissante tête au fond des filets pour permettre à l'OM de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance (1-0, 45e).

Marseille's Argentine defender Leonardo Balerdi celebrates after scoring during the French L1 football match between Olympique de Marseille and Dijon FCO at the Stade Velodrome

Crédit: Getty Images

Une victoire comptable

Bis repetita en seconde période. Alors que l’on pouvait logiquement penser que la rencontre allait s’emballer grâce à une équipe dijonnaise légèrement plus haute sur la pelouse, le spectacle a cruellement manqué. Parfaitement trouvé au point de penalty par Pol Lirola, Dimitri Payet a manqué le but du break (54e) avant de perdre son face à face avec Allagbé quelques minutes plus tard (59e).
Puis, la formation de Jorge Sampaoli, parfois fou de rage sur son banc de touche devant si peu de prise de risque de ses joueurs, a de nouveau arrêté de jouer. Il a fallu attendre un nouveau coup de pied arrêté de Dimitri Payet pour que l’OM n’inscrive le but du break, d’une légère déviation de la tête d’Alvaro Gonzalez (2-0, 79e).
Sans avoir eu à forcer son talent, l’Olympique de Marseille récupère donc sa sixième place aux dépends de Rennes, et revient à un petit point de Lens, provisoirement détenteur du dernier ticket européen. De son côté, Dijon, dont le président a officiellement déclaré que son club allait être relégué, fait un nouveau pas vers la Ligue 2 avec une onzième défaite consécutive en championnat.
Ligue 1
Avec Milik, l'OM n'est finalement pas si gagnant que cela
09/04/2021 À 22:12
Ligue 1
"Cette saison, nous ne méritons pas grand chose" : Delcourt ne croit plus au miracle pour Dijon
03/04/2021 À 22:09