Lyon chute pour la première fois de la saison. Ce mardi soir, en match en retard de la 1re journée de Ligue 1, Montpellier s'est offert le scalp de l'OL (2-1), alors que les deux formations ont terminé à 10 contre 10, suite aux expulsions d'Houssem Aouar et d'Hilton. A la Mosson, Téji Savanier a inscrit un doublé (38e sp, 59e) avant que Memphis Depay ne relance la rencontre (82e sp). Un sursaut d'orgueil des Gones qui est finalement arrivé trop tardivement. Au classement, le MHSC fait un bond et se retrouve désormais cinquième, tandis que l'OL chute à la onzième place.

Ligue 1
Un carton et le podium pour Montpellier, Strasbourg enfonce Dijon
IL Y A 6 HEURES

Pour cette rencontre, Rudi Garcia avait décidé de faire tourner, quatre jours après le match nul et vierge obtenu sur la pelouse de Bordeaux (0-0). Tino Kadewere a été titularisé pour la toute première fois, alors que Moussa Dembélé mais surtout Memphis Depay étaient remplaçants. Entreprenants, les Lyonnais ont d'ailleurs bien failli ouvrir le score d'entrée de jeu, mais Karl Toko-Ekambi a vu sa reprise du bout du pied venir s'écraser sur le poteau (3e).

Les hommes de Michel Der Zakarian sont ensuite parvenus à monter petit à petit en puissance. Anthony Lopes a même retardé l'échéance, suite à une tête d'Andy Delort (24e), qui n'a ensuite pas cadré sa frappe. Le portier lyonnais a finalement dû s'incliner sur un penalty de Téji Savanier, auteur d'une panenka (38e, 1-0). Le milieu de terrain a converti chacun de ses sept penalties en Ligue 1, soit quatre avec Nîmes et désormais trois avec Montpellier. Depuis ses débuts dans l'élite en 2018-2019, il est le joueur qui a le plus marqué sur penalty sans en rater un seul.

Depay avait pourtant relancé l'OL

Sans forcer, les Montpelliérains ont même été aidés par l'expulsion d'Houssem Aouar, capitaine d'un soir, après l'intervention du VAR, juste avant la pause (44e). Rudi Garcia a donc dû revoir ses plans, faisant notamment entrer Depay peu avant l'heure de jeu, à la place d'un Kadewere décevant. Du sang neuf qui n'a pas eu le temps de se mettre en action, et Savanier en a profité pour doubler la mise, sur un enchaînement contrôle-frappe (59e, 2-0).

En fin de rencontre, Memphis Depay a relancé le match, en inscrivant son quatrième but depuis le début de la saison, son troisième sur penalty (82e, 2-1). Un penalty concédé par Vitorino Hilton, expulsé après l'intervention du VAR. Après cette réalisation, l'OL a poussé. Jonas Omlin, après une première période tranquille, s'est ensuite montré décisif, sur une tête de Marcelo (69e) puis sur un coup franc de Memphis Depay (73e).

Lyon a terminé la rencontre avec un nombre incalculable de corners, sans parvenir toutefois à les convertir. Le club de Jean-Michel Aulas avait là une très belle occasion de prendre la tête du classement, en cas de succès, grâce à une meilleure différence de buts par rapport à Rennes. La bonne opération est donc forcément pour Montpellier, qui se replace dans le top 5.

Maxence Caqueret et Léo Dubois (Lyon) contre Montpellier - Ligue 1

Crédit: Getty Images

Ligue 1
A l'OL, la panne d'inspiration
HIER À 22:06
Ligue 1
Lyon n'y arrive toujours pas
HIER À 20:42