Après la décéption sportive de ne pas avoir accroché une place en C1, l'OL est au coeur d'une tempête médiatique depuis mardi. Au lendemain de l'interview de Rudi Garcia à L'Equipe, où l'ex-entraîneur lyonnais s'en est frontalement pris à Juninho, en indiquant notamment "depuis novembre, il a mis des coups francs contre son camp", le directeur sportif brésilien a répliqué ce mercredi sur OLTV.
Ça donnait l'impression d'avoir été préparé avant
"Je suis surpris. Ça donnait l'impression d'avoir été préparé avant. Je savais qu'il allait faire quelque chose, ça fait partie de son caractère. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir été trahi, on est trahi par ses vrais amis. Ce n'était pas quelqu'un que j'appréciais beaucoup comme personne... Rudi, il a un manque total de confiance en lui et du coup il veut toujours montrer qu'il est beau, qu'il est costaud, s'il peut parler et se voir dans la télé, il est content. Il est vraiment froid, humainement, il n'a pas de sentiments pour les gens autour et si tu n'en as pas, tu as du mal à comprendre", a d'abord indiqué l'ex-idole de Gerland avant de revenir sur sa proximité avec les joueurs sud-américains, pointée par Rudi Garcia.
Ligue 1
Nice - OM sera rejoué sur terrain neutre, Nice sanctionné d'un point de pénalité ferme
08/09/2021 À 21:14

Rudi Garcia lors de Lyon - Strasbourg en Ligue 1 le 6 février 2021

Crédit: Getty Images

"Tout le problème que j'ai eu avec Rudi c'était qu'il avait des différences de traitement, il était fort avec les plus faibles, et faible avec les plus forts, a-t-il renchéri. Jean Lucas avait des stats meilleures que les autres milieux de terrain. Je lui disais de donner une opportunité aux meilleurs et après on verra... Bruno Guimaraes ? C'est vrai que je ne l'ai pas laissé choisir les joueurs au mercato, mais c'est mon boulot. Moi, je laisse la corde tirée et à un moment j'explose. Quand je posais une question, il me disais : 'Je ne sais pas, je n'en sais rien.' Je pense que la relation humaine est au coeur de tout."
Rudi Garcia a également souligné que Juninho avait été à l'origine de la suspension d'Houssem Aouar à la fin de l'année 2020. Des faits justifiés par le Brésilien. "Houssem a compris une chose, moi, j'ai compris une autre. C'est mon droit de directeur sportif de prendre les décisions. J'ai parlé avec le président. Cela ne pénalisait pas le sportif, nos milieux avaient tous le même niveau et ça allait aider Houssem pour garder la tête froide. La pire des choses, c'est des traitements différents. Si les gens ne sont pas heureux, ne sont pas dans le projet, ça ne va pas marcher et moi, je sentais que ma façon d'être avec les autres gênait Rudi", a-t-il conclu.

Même sans Ronaldo, Benzema a-t-il vraiment évolué tactiquement ?

Ligue 1
Aucun vainqueur et zéro point : Un gel du match entre Nice et l'OM serait envisagé
07/09/2021 À 19:36
Ligue 1
Boateng à l'OL, vraiment un coup de maître ?
01/09/2021 À 23:01