Voilà le PSG provisoirement leader de Ligue 1, à la faveur de sa cinquième victoire de rang. Et ce pour la première fois de la saison ! Malgré une équipe largement remaniée pour le déplacement aux Costières, matérialisée par les premières de Rafinha et Moise Kean, le club de la capitale n'a eu aucun souci à se défaire de Nîmes (0-4). Le score reflète à peine la physionomie d'un match dominé par les hommes de Thomas Tuchel. Deux jours après son but décisif face à la Croatie avec l'Equipe de France, Kylian Mbappé en avait encore dans les jambes et a permis à son équipe de préparer idéalement le choc face à Manchester United en Ligue des champions grâce à un doublé.

Ligue 1
La balade du samedi soir
IL Y A 2 HEURES

Privé d'un nombre incalculable de joueurs, pour plusieurs raisons (blessures, suspensions, covid-19), le PSG n'arrivait pas à Nîmes dans les meilleures dispositions. Surtout après une trêve internationale, et avant un match déjà important en C1. Les Crocos ont cru pouvoir profiter du calendrier chargé des Parisiens pour jouer crânement leur chance. Raté. Les Nîmois ont d'abord rivalisé d'intensité, parfois avec excès, le temps de faire illusion une dizaine de minutes. Les Parisiens auraient même pu se croire maudits après la sortie sur blessure de Leandro Paredes, touché à l'arrière de la cuisse (11e). Mais les Nîmois ont perdu leur maigre espoir dès la 13e minute, sitôt l'expulsion de Loïck Landre, coupable d'un geste très maladroit mais dangereux sur Rafinha.

REYNET A RETARDÉ UNE ÉCHÉANCE INÉVITABLE

Le PSG n'a eu plus qu'à dérouler en posant le pied sur le ballon, sa supériorité technique a fait le reste. Kylian Mbappé a prouvé qu'il était capable d'enchaîner les matches sans sourciller, profitant d'une passe dans la profondeur de Rafinha pour enrhumer Baptiste Reynet et ouvrir le score (0-1, 32e). Pour le but, il a fallu attendre un peu. Le gardien de Nîmes, déjà auteur d'une parade avant le but de Mbappé (29e), a évité à son équipe de prendre la marée trop vite avec des gestes de grande classe en fin de première période (37e, 40e, 41e, 43e). Héroïque, Reynet a également été sauvé trois fois par ses montants dans cette rencontre (66e, 76e, 87e), c'est dire le nombre d'occasions franches obtenues par le PSG.

Les hommes de Thomas Tuchel ont-ils eu peur du hold-up ? Pas vraiment. C'est Alessandro Florenzi qui a définitivement mis fin au suspense en poussant le ballon au fond suite à une remise de Pablo Sarabia, après avoir touché deux fois les montants (0-2, 78e). Complètement assommé, Nîmes a ensuite craqué à deux nouvelles reprises. Sur une ouverture de Sarabia, Mbappé s'est offert un doublé avec un plat du pied imparable (0-3, 83e). L'Espagnol, altruiste, a à son tour trouvé la faille avec un tir passé entre les jambes du portier nîmois, bien mal payé en cette fin de rencontre (0-4, 88e). Ce large succès permet au PSG de faire le plein de confiance avant la Ligue des champions. Rien de trop avant sa confrontation face à Manchester United.

Ligue 2
Le Paris FC se détache, premier succès pour Pau
IL Y A 3 HEURES
Ligue 1
L'appauvrissement de l'effectif du PSG : vrai constat ou faux débat ?
22/10/2020 À 14:30