Anthony Lopes : 6

L’OL l’a rapidement béni avec deux interventions décisives dès le premier quart d’heure (2e, 12e). Mais son anticipation trop précoce sur le but de Bouanga ternit fatalement sa prestation. Solide pour permettre aux siens de maintenir le 2-1 sur une frappe déviée d’Hamouma (76e).

Ligue 1
Kadewere fait cauchemarder les Verts
08/11/2020 À 21:56
  • En bref : Fautif, certes, mais aussi décisif.

Kadewere, Di Maria, Perraud… Votez pour le meilleur joueur de la 10e journée

Léo Dubois : 4

Trop haut en début de match, il a vu Saint-Etienne se régaler des espaces dans son dos. Aspiré sur le but de Bouanga, il n’a jamais su apporter suffisamment offensivement. Ses centres sont encore trop neutres. Plus concentré en seconde période.

  • En bref : On l’a connu plus propre.

Sinaly Diomandé : 6

Du haut de ses 19 ans, il a dégagé une autorité et une sérénité bluffantes. Dominateur sur les duels et excellent dans la lecture du jeu, il a parfaitement remplacé Marcelo et continue de grandir. Pour son premier derby, il aura été dans le ton.

  • En bref : Prometteur.

Si athlétique mais si perfectible : le "petit" Diomandé va-t-il faire plus que dépanner ?

Jason Denayer : 5,5

C’est celui qui coupe les trajectoires et sauve certaines situations mal embarquées. Attentif (26, 54e), il a parfois souffert face à Charles Abi. Complémentaire du profil de Diomandé, il aura déçu sur sa relance, ne prenant que peu d’initiatives.

  • En bref : Du Denayer dans le texte.

Maxwel Cornet : 5,5

C’est toujours un peu la même chanson : volontaire mais maladroit. Très attentif défensivement, à l’image de son retour tonique sur Abi (13e), il a parfois manqué de précision dans ses gestes. Son appel permet la combinaison de Memphis sur le but égalisateur et son centre tendu est parfait.

  • En bref : Décisif et attentif, difficile de demander plus à un latéral gauche improvisé.

Remplacé par Melvin Bard (78e).

"Les maux de l'OL restent les mêmes, mais le puzzle commence à prendre forme"

Bruno Guimaraes : 3

Il va souffrir de la comparaison avec le jeune Neyou en face. Un peu pataud, moins inspiré et donc moins rassurant. Il n’aura pas bloqué les offensives adverses ni déclenché la passe à même de mettre son équipe dans le bon sens, à l’image de ce raté qui aurait dû être une passe décisive (27e). Effacé trop facilement par Bouanga sur son but.

  • En bref : A l’envers.

Remplacé par Lucas Paqueta (57e), auteur d’une bonne entrée et d’un sacré numéro qui aurait dû terminer au fond, sans la maladresse de Toko-Ekambi (90+3e).

Maxence Caqueret : 6,5

Trois poumons pour la boussole de l’OL au milieu. Il a joué simple et a réussi à donner de l’air à une équipe en manque d’oxygène pendant de longues minutes. Sa perte de balle dangereuse (12e) a été largement effacée par son activité constante et son travail tout terrain. Sa récupération haute sur le poteau de Toko-Ekambi aurait mérité meilleur sort (70e).

  • En bref : Comment le remettre sur le banc après ce match ?

Remplacé par Jean Lucas (85e), auteur d’une main coupable sur son premier ballon. Mais Bouanga n’a pas transformé le penalty qui s’ensuivit.

Houssem Aouar : 3,5

Il devrait être le leader de cet OL, il ressemble à la variable d’ajustement par moments. D’abord à l’aise dans le 4-3-3 lyonnais entre les lignes, il a fini par prendre le côté gauche pour laisser une totale liberté à Memphis Depay. Brouillon, il s’est quand même offerte une occasion immense mais gâchée par un manque de conviction évident (39e). Le tournant de son match. Touché, il est sorti sur blessure.

  • En bref : Ce n’est pas le genre de réponses que DD attendait après son avertissement…

Remplacé par Thiago Mendes (56e), qui a apporté de la stabilité et beaucoup de confiance au milieu. Dans la lignée de ses dernières bonnes sorties.

L'occasion ratée d'Houssem Aouar face à Saint-Etienne

Crédit: Getty Images

Toko Ekambi : 3,5

Il est resté jusqu’au bout, profitant d’une meilleure période lyonnaise pour se montrer. Sa frappe enroulée du gauche aurait mérité meilleur sort (65e). Pour le reste, ce fut un festival d’imprécisions (6e) ou de frappes sans conviction (41, 90+5e). En cause, aussi, sur le but de Bouanga. Mais c’est surtout cet énorme raté final qui symbolise un joueur qui fait encore débat malgré des qualités évidentes.

  • En bref : Si seulement il était plus réaliste…

Moussa Dembélé : 3

Que dire ? Privé du onze depuis de longues semaines, il a retrouvé l’axe pour un match frustrant. Ses seuls éclairs auront été ces deux buts, finalement logiquement refusés pour hors-jeu. Pour le reste, on ne l’a pas vu et n’aura pas pesé sur le court du match. Comme souvent récemment…

  • En bref : Les hors-jeu sont un pêché mignon qu’il faut savoir corriger pour viser plus haut.

Remplacé par Tino Kadewere (57e) (non-noté) : "J'ai rêvé que je marquais deux buts dans le derby", avait-il avoué cette semaine à Telefoot. Il a bien fait de croire en ses rêves. Auteur de l’égalisation sur un geste instinctif (65e), il s’est offert un but sensationnel pour permettre aux siens de prendre les devants (73e). Il a pesé de tout son poids lors de son entrée, faisant vivre un cauchemar à Mahdi Camara. Le héros du soir, c’est lui. Et c’est Dembélé qui risque bien de le payer.

Memphis Depay : 4,5

Quand il est dans un mauvais jour, cela se voit rapidement. Ses frappes lointaines ratées (6e, 16e, 52e) ont illustré son incapacité à se mettre dans le bon sens, à gauche d’abord puis en soutien de Dembélé. Même quand il a su faire des différences, il n’a pas donné le ballon dans le bon tempo. Sa combinaison permet cependant aux Gones de recoller au score (65e) et le relance quelque peu. C’est ce qui sauve une prestation décevante.

  • En bref : Capitaine qui n’a pas montré l’exemple.

Memphis Depay tente sa chance de loin face à Saint-Etienne

Crédit: Getty Images

Ligue 1
"Nous sommes le parent pauvre du VAR" : l'OL n'avale pas l'arbitrage de l'Olympico
IL Y A UN JOUR
Ligue 1
L'antisèche : Les Lyonnais, premiers coupables
HIER À 23:18