Steve Mandanda : 3

Battu trop facilement sur le tir au premier poteau de Kylian Mbappé au moment de l’ouverture du score (9e), le portier marseillais est ensuite resté planté sur la tête, il est vrai trompeuse, d’Icardi sur le deuxième but (24e). Il n’a pas eu beaucoup de travail à réaliser sinon, même s’il a bien failli se faire surprendre par une tentative surpuissante de Leandro Paredes de loin (32e).

Transferts
Les 10 infos mercato qui vous échappé mardi
HIER À 17:53
  • En bref : L’international français n’a pas réussi à laisser les siens dans le match. Dommage alors que ceux-ci jouaient les yeux dans les yeux avec les Parisiens en première période.

Steve Mandanda (OM), en difficulté face à Manchester City

Crédit: Getty Images

Yuto Nagatomo : 5

Beaucoup d’appels sur son côté gauche, souvent inutilisés par ses partenaires, il n’a quasiment pas existé offensivement. Il laisse trop d’espace à Florenzi sur le second but parisien. Remplacé par Pol Lirola en début de seconde période (56e), qui ne s’est lui non plus pas signalé devant.

  • En bref : Titularisé pour la 10e fois de la saison, le Japonais souffre de la comparaison avec son compatriote, à l'opposé de la défense.

Alvaro Gonzalez : 4

Il a laissé trop de liberté à Icardi, malgré son but chanceux, à la 24e minute, et aurait surtout pu coûter le penalty du 3-0 après une grosse erreur de jugement sur un débordement de Neymar, juste après l’entrée en jeu du Brésilien (67e). Touché à la jambe gauche sur cette action, le roc marseillais a dû céder sa place peu après, remplacé par Lucas Perrin (78e).

  • En bref : Ses qualités de leader ont souvent été, à juste titre, soulignées jusqu’ici. Mais dans ce Classique, il a failli.

Duje Caleta-Car : 5

Il n’a pas vraiment fait parler de lui ce soir, malgré quelques relances hasardeuses sans conséquences. Il manque sa tête sur corner et l’occasion de relancer le match alors qu’il y avait mieux à faire (56e), alors que Paris menait 2-0.

  • En bref : Un match bien calme, contrairement à celui de son partenaire en charnière centrale.

Hiroki Sakai : 5

Son activité des deux côtés du terrain est encore une fois à souligner. S’il ne peut rien faire au tout dernier moment de la percée de Mbappé lors de l’ouverture du score, son entente avec Thauvin et sa pugnacité ont permis à l’OM de se montrer dangereux à droite. Mais il a encore cruellement manqué de lucidité sur deux bonnes situations offensives (38e, 44e).

  • En bref : D’abord latéral droit puis expatrié à gauche en fin de match, il a symbolisé l’état d’esprit conquérant des Marseillais ce soir.

Pape Gueye : 5

Sa puissance a permis aux Olympiens de faire des différences au milieu de terrain. Il n’est pas passé loin d’ouvrir le score en profitant d’une mésentente de la défense parisienne (23e). Averti à la 49e minute, il n’a ensuite plus trop été en vue dans le deuxième acte.

  • En bref : Son coup de canon en première période aurait mérité mieux, et cela aurait sûrement changé la face de ce match…

Pape Gueye lors de OM-PSG (0-1) le 7 février 2021

Crédit: Getty Images

Valentin Rongier : 4

C’est lui le grand fautif sur l’action de l’ouverture du score (9e), puisque c’est son intervention ratée au milieu de terrain qui a ouvert grand les portes du but de l’OM aux Parisiens. Il manque ensuite sa frappe, pourtant en bonne position à l’entrée de la surface (22e), et l’occasion d’égaliser.

Remplacé par Cuisance (88e)

  • En bref : Encore un match compliqué pour l’ancien Nantais, malgré beaucoup de bonne volonté.

Boubacar Kamara : 6

Très souvent juste dans son jeu de passe, dans un registre long comme dans un registre court, il a aussi récupéré de nombreux ballons (8, record du match avec Caleta-Car et Verratti) pour assurer la mainmise des Marseillais au milieu dans le premier acte. Il a aussi été tout près de marquer d’une frappe de mule déviée, envoyée d’un rien par Rico en corner (50e).

  • En bref : Avec un Kamara à ce niveau, l’OM ne pourra que remonter la pente dans les prochaines semaines.

Dimitri Payet : 3

Si Marseille a si peu pesé devant, c’est aussi parce que son numéro 10 a été très peu en vue ce dimanche. Concerné jusqu’au bout, même dans les tâches défensives, il doit faire mieux dans ce genre de rendez-vous. Il a reçu son 3e carton rouge de la saison après s’être essuyé les crampons sur Verratti (90e).

  • En bref : Encore un match décevant de la part du chef d’orchestre marseillais.

Florian Thauvin : 4

C’est de son côté droit que sont venues les meilleures occasions de l’OM en première période. Mais l’international français a cruellement manqué d’adresse pour prendre le dessus sur Kimpembe, notamment sur cette action de la 17e minute. Nerveux, il n’a ensuite plus trop existé en seconde période, devancé par Kurzawa sur sa seule opportunité (60e).

Remplacé par Luis Henrique (78e).

  • En bref : Le buteur providentiel du match aller n’aura cette fois pas réussi à faire la différence pour Marseille.

Valère Germain : 3

Préféré à Dario Benedetto par Nasser Larguet au coup d’envoi, il a passé cette rencontre comme un fantôme, souvent esseulé devant, incapable de faire des différences, et hormis une tête contrée par Marquinhos (51e), il n’a pas permis à son équipe de peser suffisamment dans la surface. Rapidement remplacé par Dario Benedetto (56e), qui n’a pas existé non plus et touché seulement 8 ballons.

  • En bref : Il n’a pas su faire oublier Arkadiusz Milik, blessé.
Ligue 1
OM : un groupe presque complet pour le déplacement à Rennes
09/01/2020 À 18:06
Ligue 1
Thauvin ne rejouera pas avant février, annonce Villas-Boas
03/01/2020 À 13:34