Nice enfonce Saint-Etienne. Ce dimanche, dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1, les Aiglons ont eu le dernier mot sur la pelouse de l'ASSE (1-3). Au stade Geoffroy-Guichard, Pierre Lees Melou (8e), Amine Gouiri (30e) et Myziane Maolida (90e+2) ont mis les visiteurs à l'abri, alors que Adil Aouchiche avait réduit l'écart (57e). Au classement du championnat de France, les Niçois grimpent à la cinquième place, tandis que les Stéphanois chutent en dixième position.

Ligue 1
Des inconnus et des tricards sur le retour : les Verts ont une défense à rebâtir
17/10/2020 À 11:19

Si les deux équipes ont bien tenté de s'observer en début de rencontre, il n'a pas fallu attendre bien longtemps avant d'assister à l'ouverture du score. Après un corner renvoyé par Jessy Moulin dans l'axe, Pierre Lees Melou ne s'est alors ensuite pas fait prier pour marquer son premier but de la saison, d'une demi-volée piquée du pied gauche (8e, 0-1).

Le gardien stéphanois, décidément pas dans son match, s'est loupé une nouvelle fois, à la demi-heure de jeu, lorsque sur un centre de Jordan Lotomba, il a commis une faute de main, qui a ensuite pu bénéficier à Amine Gouiri, plein d'opportunisme et tout heureux de marquer dans le but vide (30e, 0-2). Malgré ce début de rencontre très difficile, le portier stéphanois avait pourtant, quelques minutes plus tôt, réussi à retarder l'échéance, en sauvant les siens, d'abord sur une tête de Gouiri, puis sur un tir du droit de Lees Melou (21e).

Jessy Moulin, à la peine face à Nice

Crédit: Getty Images

Puel a changé de système en début de rencontre

Conscient des difficultés de son équipe, Claude Puel, privé de nombreux défenseurs (Kolodziejczak, Maçon et Debuchy) a bien tenté un changement de système en cours de match, laissant alors tomber son 3-5-2 pour un 4-4-2, mais les Verts ont peiné dans le pressing, comme dans le dernier geste, surtout dans le premier acte. Ce ne sont pas les tentatives de Zaydou Youssouf (11e), de Romain Hamouma, sur coup franc (69e) et de Denis Bouanga (85e) qui ont pris en défaut Walter Benitez, auteur toutefois de plusieurs parades décisives.

Pourtant, tout comme son homologue, le dernier rempart niçois s'est lui aussi rendu coupable d'une erreur, en voulant relancer trop vite, au pied, une passe en retrait de Lotomba. A la réception du ballon, Romain Hamouma a alors trouvé en retrait Adil Aouchiche, pour la réduction de l'écart (57e, 1-2). Si Nice a considérablement baissé de pied en seconde période, Saint-Etienne n'a donc pas réussi à en profiter. Dans le temps additionnel, les espoirs des Verts ont même été complètement réduits à néant, avec le but de Myziane Maolida (90e+2, 1-3).

Avec cette troisième défaite d'affilée dans l'élite, les Stéphanois restent scotchés au milieu du classement. De son côté, après Nantes, Nice, qui n'a plus perdu depuis un mois, enchaîne avec une deuxième victoire d'affilée en championnat. De bon augure avant son entrée en lice en Ligue Europa; sur la pelouse du Bayer Leverkusen (jeudi, 18h55).

Transferts
Cinq mois et 230 euros : Robinho signe un (tout) petit contrat à Santos
11/10/2020 À 06:22
Ligue des Nations
De Bruyne, le Diable qui enchante l'Angleterre
10/10/2020 À 18:41