C’est la fête des amoureux, mais les amoureux de foot n’ont pas vraiment été gâtés lors de ce Bordeaux-Marseille. L’OM a eu beau enchaîner un 36e match consécutif sans victoire sur la pelouse des Girondins, le nul (0-0) obtenu par les hommes de Nasser Larguet lors de cette 25e journée a été accueilli comme une victoire par les Olympiens, à 9 contre 11 pendant plus de 30 minutes. Ce résultat n’arrange aucune des deux équipes, coincées dans le ventre mou de la Ligue 1.
L’affiche a beau opposer deux institutions du championnat de France, ce dimanche, Marseille et Bordeaux ont rappelé qu’ils n’étaient respectivement que 9e et 11e de Ligue 1, affichant une nouvelle fois au grand jour toutes leurs carences actuelles. Au vu du scénario, ce sont surtout les Girondins qui vont nourrir le plus de regrets, eux qui n’ont réussi à cadrer qu’une seule de leurs 18 frappes du match, en jouant pendant plus de 30 minutes en double supériorité numérique.
Ligue 1
60 buts encaissés à eux deux : Bordeaux - OL, les passoires à la barre
IL Y A 17 HEURES

Deux rouges en 5 minutes pour l’OM

Les joueurs de Jean-Louis Gasset, toutefois, ont longtemps été les seuls à proposer quelque chose dans ce match. Quelque chose car, malgré une bonne intensité en début de match, et une pression rapidement mise sur la surface olympienne, les Bordelais n’ont pas vraiment fait le spectacle, Hwang Ui-Jo (23e) et Mehdi Zerkane (45e) ne parvenant pas à cadrer les meilleures situations de leur camp dans le premier acte.
L’OM avait quelques excuses de montrer un si triste visage, en se présentant sans Dimitri Payet, suspendu, ou son habituelle charnière centrale, Caleta-Car et Alvaro, blessés, manquant à l’appel, sans oublier l'absence de Milik. Après un premier acte soporifique, les Marseillais sont bien revenus des vestiaires, mais ils ont été coupés dans leur élan par une séquence hallucinante, juste après une occasion en or ratée par Valère Germain (55e).
D’abord sur une faute grossière de Leonardo Balerdi sur Remi Oudin qui partait au but (55e), obligeant l’arbitre à sortir une première fois le rouge. Puis, moins de cinq minutes plus tard, un tacle assassin et inutile de Dario Benedetto au milieu de terrain sur Laurent Koscielny (59e), a laissé les Sudistes à neuf.
Alors que, entre-temps, Hwang avait touché le poteau (58e), puis que Nicolas De Préville a loupé le cadre de peu sur une tête (70e), Marseille a presque mieux joué ensuite, mais Germain a encore manqué la meilleure situation olympienne (82e). Bordeaux, à l’image d’un Hatem Ben Arfa frustrant (69e, 80e), n’a jamais réussi à alerter Mandanda, et a réalisé son 4e 0-0 de la saison au Matmut Atlantique. Heureusement que les supporters ne sont pas là…
Ligue 1
Tonnerre de Brest !
IL Y A UN JOUR
Ligue 1
Comme le Real, mieux que la "MMN" : Brest, meilleure équipe d'Europe depuis un mois
HIER À 00:04