Un départ canon, deux buts en Ligue des champions mais une crise de confiance qui pointe le bout de son nez : Serhou Guirassy symbolise à lui seul la période que traverse Rennes, qui n'aura déjà plus le droit à l'erreur vendredi en Ligue 1 à Strasbourg (21h00). Arrivé fin août d'Amiens pour quelque 15 millions d'euros, il est à jamais le premier et pour l'instant le seul joueur rennais à avoir marqué dans la plus prestigieuse compétition européenne.

Ligue 1
Rennes remet la marche avant
17/01/2021 À 13:44

Et avec un total de 5 buts sur ses 15 premiers matches disputés sous le maillot rennais, il fait bien mieux que son coéquipier et rival Mbaye Niang, auteur de 29 buts sur les deux dernières saisons mais qui avait dû attendre six mois et 29 apparitions pour atteindre la barre des 5 buts. Loué par son entraîneur Julien Stéphan pour "son jeu de corps, son jeu en déviation, sa qualité technique dos au but et sa générosité", Guirassy s'est distingué par un doublé contre Nîmes dès sa première titularisation mi-septembre, avant de marquer encore deux semaines plus tard contre Saint-Etienne.

Crise de confiance ?

Une intégration express pour cet avant-centre de 24 ans né à Arles et formé à Laval, qui avait brièvement découvert la Ligue 1 à Lille en 2015 puis fait ses armes à Auxerre (Ligue 2), tout en inscrivant 11 buts en équipe de France U16, U19 et U20 entre 2012 et 2016. A l'été 2016, il était parti découvrir la Bundesliga et la Ligue Europa avec Cologne (2016-2019), avant de revenir trois ans plus tard séduire Amiens. Mais depuis septembre, la lune de miel est terminée à Rennes. Toujours aussi intéressant sur le terrain, il n'arrive plus à se montrer décisif dans le cours du jeu.

Serhou Guirassy (Rennes) au duel avec Jorginho (Chelsea)

Crédit: Getty Images

Ainsi, ses deux buts en Ligue des champions ont été inscrits sur coup de pied arrêté : un penalty contre Krasnodar (1-1) et une tête sur corner contre Chelsea (défaite 2-1, élimination à la clé). Une action résume à la fois son engagement et son manque de confiance : à la 40e minute mardi face à Chelsea, il a réussi à chiper un ballon maladroitement remis par Ben Chilwell pour filer droit au but mais il a raté sa passe décisive à Benjamin Bourigeaud plutôt que de tirer lui-même. Heureusement, il y a eu cette tête à la 85e, alors que Niang se préparait à entrer à sa place...

Je vous avais dit que Serhou allait marquer à nouveau

"Sur le plan personnel, ça fait toujours plaisir de retrouver le chemins des filets parce que ça faisait un petit moment", a-t-il commenté pudiquement, sans trop donner d'explication à sa période de disette. Il faut dire qu'avec lui, c'est l'ensemble de l'attaque rennaise qui est grippée. Le dernier but dans le cours du jeu remonte à un tir d'Adrien Hunou le 23 octobre face à Angers (défaite 2-1). "C'est peut-être la confiance qu'on a un peu perdue parce qu'en début d'année ça marchait plutôt bien. Le foot ça se joue aussi à l'instinct, il ne faut pas se poser de questions mais je n'ai pas de doutes que ça va revenir", a assuré l'avant-centre.

Retourné, DJ, cartons et passion : Facundo Medina est déjà central au RC Lens

Stéphan non plus n'a jamais douté : "Je vous avais dit que Serhou allait marquer à nouveau et il a marqué à nouveau. Parce qu'il fait beaucoup d'efforts, il est généreux, il travaille toujours pour l'équipe. Forcément, il a été récompensé mardi. Et je suis convaincu que dans les matches qui arrivent, il va encore en marquer d'autres". Mais cela ne passera pas que par Guirassy : "Il faut aussi qu'on le soutienne et qu'on l'accompagne davantage. Il nous faut aussi davantage de présence dans la surface de réparation quand on centre", a insisté Stéphan.

Tombés du podium jusqu'à une fragile 7e place, déjà éliminés en Ligue des champions, les Rennais n'ont de toute manière pas le choix : ils doivent faire le plein de points et de confiance à Strasbourg, avant une petite finale mercredi à Krasnodar pour tenter de décrocher un strapontin vers la Ligue Europa.

Ligue 1
Touchés par le coronavirus, les Verts pourraient ne pas se déplacer à Strasbourg
15/01/2021 À 17:09
Ligue 1
Champion d'automne après un nul inespéré, l'OL est insubmersible
09/01/2021 À 21:52