Paris en toute sérénité. Six jours après avoir chuté face à Monaco, le PSG s’est repris facilement sur la pelouse de la lanterne rouge, Dijon, incapable d’inquiéter son adversaire, qui a vécu une partie très tranquille. Grâce à un doublé de Kylian Mbappé, et des réalisations de Moise Kean et Danilo Pereira, le club de la capitale prend provisoirement la deuxième place et revient à un point du LOSC.
Cette fois, il n’y aura pas eu de miracle. La dernière fois que le Paris-Saint-Germain s’était déplacé à Gaston-Gérard, en 2019, c’était déjà face à une équipe mal en point, et le club qatari s’était fait surprendre (2-1). Face à la lanterne rouge, sevrée une fois de plus de victoire à domicile cette saison, il n’y a cette fois eu aucun suspense. Porté par beaucoup d’efficacité (4 buts en 5 tirs cadrés), Paris a très vite pris les devants.
Ligue 1
Mise à l'écart, triplé et tension : Khazri - Puel, histoire d'un grand gâchis
IL Y A 9 HEURES

98e but en Ligue 1 pour Mbappé

A la suite d'un bon travail de Mbappé et Abdou Diallo, au poste d’arrière gauche dans le 4-3-3 aligné par Mauricio Pochettino ce samedi, Kean a lancé le festival parisien (0-1, 6e). Dès lors, les coéquipiers de Marquinhos, souverains en défense, ont pu gérer, et faire mal sur chaque accélération pour donner une leçon de réalisme au bon dernier de la classe. Sur penalty, Mbappé a doublé la mise pour enterrer tout espoir dijonnais (0-2, 32e). Avec un trio Herrera-Danilo-Rafinha pas franchement explosif au milieu, Paris a tout de même pu compter sur le meilleur buteur de Ligue 1 pour s’envoler au tableau d’affichage.
L’international français, parfaitement servi par Rafinha dans la surface, a trompé Anthony Racioppi du gauche pour inscrire son 98e but en Ligue 1 juste après le retour des vestiaires (0-3, 51e). Le PSG a continué de gérer ensuite, et Julian Draxler, qui s’est vu refuser deux buts pour hors-jeu (35e, 74e), a permis à Danilo Pereira d’inscrire son premier but sous le maillot parisien.
Sur un corner frappé par l’Allemand depuis le côté gauche, et suite à une sortie ratée de Racioppi, le milieu a parachevé le festival des siens de la tête (0-4 , 82e). Premier club du top 4 de Ligue 1 à jouer ce week-end, Paris a donc fait le job, et met la pression sur ses concurrents au titre avant d’aller défier Bordeaux cette semaine.
Ligue 1
"Les Chinois ne regarderont jamais Sainté-Angers" : Les délicats mais nécessaires matches à 13h
IL Y A 19 HEURES
Ligue des champions féminine
L'arme fatale contre la muraille : Katoto - Renard, duel clé pour le dernier carré
IL Y A 20 HEURES