Les Lorientais ont réussi leur retour en Ligue 1. Après trois années passées à l'étage inférieur, les derniers champions de Ligue 2 ont joliment lancé leur saison en s'imposant à domicile face à Strasbourg (3-1). Leur première période ne fut pourtant pas évidente. Initialement volontaires puis sonnés par la rapide sortie sur blessure de leur recrue Stéphane Diarra (12e), les Merlus sont vite devenus fébriles.

Ligue 1
Malmenée, l'AS Monaco a fait preuve de caractère
23/08/2020 À 12:55

Touchés par une dizaine de cas de Covid-19 durant leur préparation, les Strasbourgeois, eux, manquaient de repères et sont restés très prudents durant la première demi-heure de jeu. Les Alsaciens ont pourtant su frapper fort et ont ouvert le score sur leur première occasion grâce au novice mais très intéressant Mehdi Chahiri après un bon travail de l'avant-centre Ludovic Ajorque (30e).

La pause a cependant fait beaucoup de bien aux hommes de Christophe Pélissier qui ont entamé la seconde période avec une énorme volonté. Yoane Wissa a vite égalisé d'une petite tête au second poteau sur un centre de Quentin Boisgard (51e). Très attendue, la recrue lorientaise Adrian Grbic s'est ensuite illustrée en obtenant puis en transformant un penalty (60e). Si le gardien alsacien Eiji Kawashima a multiplié les parades, il a craqué de nouveau en fin de match face à Pierre-Yves Hamel (87e). Ambitieux et offensifs, les promus lorientais pourraient bien viser davantage que le maintien cette saison.

Adrian Grbic, la nouvelle recrue du FC Lorient.

Crédit: Getty Images

Les Crocos avaient de l'apétit

Les Crocos, eux, n'ont fait qu'une bouchée de Brest. Décevants en préparation avec trois défaites et un nul pour un seul but marqué, les Nîmois ont retrouvé leur mordant avec le lancement de cette nouvelle saison de championnat et ont remporté une victoire convaincante sur des Bretons dépassés (4-0). Le nouvel entraîneur gardois Jérôme Arpinon a le plaisir de voir ses hommes s'installer en tête du classement de L1.

Si cette première place apparait anecdotique pour le moment, la prestation de Nîmes n'en reste pas moins convaincante malgré les absences de Nolan Roux et Anthony Briançon, positifs au Covid-19. Rugueuse défensivement et solide au milieu de terrain, la formation gardoise s'est aussi montrée incisive sur le plan offensif.

Arrivé cet été en provenance de Rosenborg, l'arrière gauche norvégien Birger Meling a offert le premier but à l'avant-centre Kévin Denkey (8e) avant de se muer en buteur (31e). Romain Philippoteaux s'est également distingué en aggravant le score en seconde période après une passe de Denkey (69e) et Moussa Koné a alourdi l'addition (84e). Dix-huitième et sauvé sur le fil la saison dernière, Nîmes peut savourer son entame réussie.

Ligue 1
Camavinga a tout changé
22/08/2020 À 22:27
Ligue 1
L'OL a cru tout gâcher, mais il renoue avec le succès
18/10/2020 À 12:53