Mine de rien, Kylian Mbappé a réussi une performance peu commune. Seulement deux jours après son déplacement en Croatie, où il a offert la victoire à l'équipe de France (1-2), la star du Paris Saint-Germain a profité d'un terrain de jeu idéal pour faire le plein de confiance avant le choc face à Manchester United, mardi. L'attaquant s'est offert un doublé à Nîmes (0-4), lors de la 7e journée de Ligue 1. Et tant pis s'il ne s'est pas ménagé.

La bombe de Bondy n'avait de toute façon pas besoin de repos. Comme on pouvait s'en douter, c'est encore lui qui a demandé à être titularisé aux Costières, même s'il a disputé une très grande partie des trois rencontres des Bleus durant la trêve (219' au total).

Ligue 1
Paris, la tête la première
16/10/2020 À 20:51

"Kylian m'a dit qu'il voulait absolument jouer parce qu'il se sentait très bien", a confirmé Thomas Tuchel à Téléfoot La Chaîne, après le large succès parisien. "Ça va très bien, avait assuré le joueur de 21 au micro du diffuseur, à la mi-temps. Les matches s'enchaînent mais j'ai toujours envie de jouer, de prendre du plaisir. J'ai la passion."

Pour "prendre du plaisir", le contexte était idéal : l'exclusion de Loïck Landre, très tôt dans la rencontre (13e) a vite ouvert des espaces. Avant cela, Thomas Tuchel l'avait mis dans les meilleures conditions en l'installant sur le côté gauche du trident offensif, aux côtés de la recrue Moïse Kean et Pablo Sarabia. "On a décidé de mettre en place le même schéma qu'à Nice parce que ça lui donne plus de liberté pour accélérer le jeu, jouer les un contre un."

A gauche, une sacrée différence

Une preuve supplémentaire que son replacement dans une position plus axiale, souhaité à la fois par l'entraîneur allemand et par Didier Deschamps, n'est pas encore opportun. Dans sa position préférentielle, Mbappé a trouvé huit opportunités de tirs, cadré cinq frappes et réussi deux passes précédant un tir.

Et si l'avenir de Mbappé n'était pas dans l'axe ? "Il est plus dangereux sur l'aile"

Mieux, ses deux buts à Nîmes ont aussi renforcé ce constat. À chaque fois, Mbappé a été lancé dans la profondeur, profitant de sa vitesse pour aller défier le portier des Crocos, Baptiste Reynet. En dribblant le gardien la première fois puis en ouvrant son pied droit la seconde, l'attaquant a fait les bons choix alors qu'il n'a pas toujours été irréprochable dans le domaine de la finition.

"Sur le premier but, j'essaie de rester debout car je pensais qu'il allait me lober, a analysé Reynet sur Téléfoot La Chaîne. C'est bien joué. Sur le deuxième, il fait sa spéciale et c'est dommage pour moi. C'est un joueur de classe mondiale. Il l'a encore prouvé."

L'attaquant a fait preuve de classe sur le terrain et en dehors, dévoilant après son premier but un message d'encouragement pour Lucas, un jeune supporter du Paris Saint-Germain, âgé de huit ans et atteint d'un cancer. "Je voulais lui faire une petite dédicace", a-t-il modestement signalé. Mardi, face à Manchester United, Mbappé aura l'occasion d'en faire une autre. Et celle-ci pourrait avoir encore plus de résonance.

Ligue 1
Nouvelle alerte pour le PSG : Paredes sorti sur blessure
16/10/2020 À 19:47
Ligue 1
Campos a demandé à quitter Lille
16/10/2020 À 18:28