Montpellier – Reims : 0-4

Même en se forçant, Montpellier aurait certainement eu du mal à imaginer le scénario d’un tel cauchemar. Pourtant, à la Mosson et face à un Reims à la recherche de son premier succès de la saison, le MHSC a complètement coulé. Un rouge d’Hilton d’entrée (7e), un autre sur un coup de sang de Damien Le Tallec juste avant la pause (42e), deux penaltys concédés. Et à l’arrivée, un score sans appel. Boulaye Dia en a profité pour claquer un triplé tandis que le jeune Nathanaël Mbuku (18 ans) a ouvert son compteur en Ligue 1, d’une superbe retournée. Morts de faim, les Rémois n’ont pas relâché l’étreinte pour s’offrir une vraie bouffée d’air frais dans ce début de saison pénible. Le MHSC enchaîne un quatrième match sans victoire.

Ligue 1
Nantes et Metz dos à dos
22/11/2020 À 13:53
  • Ce qu’on en retient : Un point et trois rouges en trois matches : octobre aura été catastrophique pour Montpellier.

Metz – Saint-Etienne : 2-0

Battus lors de ses trois derniers matches avant de se rendre à Metz, les Verts sont arrivés en Moselle dans le dur. Pour en repartir la tête encore plus basse. Plombés par les absences, notamment en défense, les Stéphanois ont très rapidement concédé l’ouverture du score sur un coup franc de Farid Boulaya (5e). Avant de perdre, au retour des vestiaires, un autre défenseur : Panagiotis Retsos, recruté cet été et visiblement touché aux adducteurs. Affaiblie derrière, la formation de Claude Puel a manqué d’inspiration devant pour réagir puisqu’elle n’a pas cadré la moindre tentative. Ironie du sort, elle a en revanche… offert un but aux Grenats, sur un csc d’Alpha Sissoko, mis sous pression par Vagner Dias sur un centre d’Habib Maïga (78e). Les hommes de Frédéric Antonetti, 9es, passent devant Saint-Etienne (13e).

  • Ce qu’on en retient : Trop jeunes, trop décimés, ces Verts-là ne peuvent pas rivaliser.

Le FC Metz a ouvert le score face à Saint-Etienne

Crédit: Getty Images

Brest - Strasbourg : 0-3

Strasbourg a confirmé les promesses entrevues la semaine passée malgré sa défaite contre Lyon (2-3). Les Alsaciens ont signé un brillant et précieux succès à Brest (0-3) sous l'impulsion d'Habib Diallo. L'ancien Messin a ouvert la marque d'une belle reprise de la tête (0-1, 27e) avant de délivrer une passe décisive à Ludovic Ajorque pour le but du K-O en seconde période (0-3, 67e). Kenny Lala avait offert un break d'avance à la formation de Thierry Laurey juste avant la pause (0-2, 40e). Le Racing, 18e au classement, s'est imposée pour la deuxième fois de la saison et revient à un point de Lorient, 17e, et trois de Brest, 14e.

  • Ce qu'on en retient : L'impact déjà monumental de Diallo sur l'attaque strasbourgeoise. Il a transformé le visage des Alsaciens.

Bordeaux - Nîmes : 2-0

Il a mis du temps à ses dessiner mais c'est un succès bienvenu pour Bordeaux. Insipides en première période, les Girondins ont haussé le niveau à la reprise avant de faire plier Nîmes en fin de match. Grâce à Jimmy Briand, entré en cours de jeu. L'attaquant bordelais a ouvert le score sur un penalty obtenu par Hatem Ben Arfa (1-0, 80e) avant d'offrir le but du break à Rémy Oudin, lui aussi remplaçant au coup d'envoi, seulement deux minutes plus tard (2-0, 82e). Bordeaux se reprend bien après son revers à Marseille et grimpe à la 8e place du classement. Nîmes reste en difficulté en 16e position.

  • Ce qu'on en retient : Briand bien sûr, mais surtout Ben Arfa. Il a affiché une belle forme physique, il a été décisif en provoquant le penalty et ses débuts sous les couleurs girondines sont prometteurs.
Ligue 1
Les Verts encore un peu plus dans le rouge
21/11/2020 À 17:52
Ligue 1
L'antisèche : Et finalement, Garcia en sort grandi
09/11/2020 À 06:55