Les Sang et Or n'ont pas su enchaîner et se sont fait surprendre. Trois jours après sa belle victoire à Marseille en match en retard (0-1), Lens a craqué à domicile devant Nice dans le cadre de la 21e journée de Ligue 1 (0-1) ce samedi. Un but de Youcef Atal en début de seconde période, de la rigueur et de la solidarité ont suffi pour faire le bonheur des Aiglons qui se relancent enfin après cinq matches sans succès.
Si les Sang et Or avaient séduit par leurs intentions lors de leur succès sur la pelouse de l'OM en milieu de semaine (0-1), ils n'ont pas du tout montré la même ambition offensive dans une première période bien terne. Certainement fatigués après leur déplacement dans la cité phocéenne et leur retour tardif dans le Nord, les Lensois ont totalement manqué de certitudes dans leur jeu. Facundo Medina s'est révélé fébrile derrière et ses partenaires du milieu de terrain n'ont pas osé prendre l'initiative face à des Niçois pour une fois bien en place.
Ligue 1
Nice à l'arrêt face au voisin monégasque
19/09/2021 À 12:59
Assez logiquement, les visiteurs azuréens qui restaient sur une longue série de résultats négatifs avec une seule petite victoire lors de leurs quatorze derniers matches, ont d'abord pensé à assurer leurs passes tout en attendant les opportunités de contres. Avec un Kasper Dolberg fantomatique et un Jeff Reine-Adélaïde beaucoup trop prudent, seuls Amine Gouiri et Youcef Atal ont tenté de se projeter vers l'avant et le score était logiquement vierge à la pause.

Atal marque et se blesse

La rencontre n'a pas tardé à se débloquer au retour des vestiaires. Les deux équipes ont fait preuve de davantage d'intensité dans leur pressing et Dolberg est entré en action pour lancer Atal à droite de la surface adverse. L'Algérien a feinté un Medina hors du coup et marqué d'une frappe croisée du gauche à ras de terre (0-1, 49e). Le piston droit niçois pouvait fêter l'ouverture du score et de son compteur but cette saison mais il s'est blessé à la cuisse gauche en célébrant et a dû céder sa place à Jordan Lotomba dans la foulée.
Le coach lensois Franck Haise a tenté de secouer ses troupes en lançant Simon Banza, Arandu Kalimuendo et Seko Fofana (59e), tous en vue au Vélodrome, mais la réaction nordiste a été trop tardive. Il a fallu attendre l'entrée en jeu de Tony Mauricio (76e) pour voir les Sang et Or se lâcher réellement. Le nouvel entrant a pourtant raté la cible de peu sur sa belle frappe du gauche à vingt mètres (83e) et Walter Benitez n'a pas vraiment tremblé derrière une arrière-garde enfin solide.
Nice aurait même pu doubler la mise après une perte de balle de Medina mais le lob de Gouiri devant Jean-Louis Leca a fini juste au-dessus de la tranversale (73e). Les Aiglons d'Adrian Ursea seront toutefois pleinement satisfaits de ce succès tant attendu qui leur permet de stopper leur longue descente au classement.
Ligue 1
Après les incidents de Lens-Lille, la commission de discipline va se réunir dès lundi
19/09/2021 À 10:40
Ligue 1
Le RC Lens condamne "tout acte de violence", le sous-préfet détaille les incidents
18/09/2021 À 20:53