Après cinq matchs sans victoire toutes compétitions confondues, le Stade Rennais a eu besoin de deux buts de ses défenseurs centraux pour remporter le derby devant Brest (2-1). Menés à l’entame de la seconde période par une réalisation d’Honorat (58e), les hommes de Julien Stephan ont su réagir grâce à des têtes de Da Silva (66e) et Aguerd (70e) à la réception de coups de pied arrêtés remarquablement distillés, respectivement par Del Castillo et Bourigeaud. Même si Brest aurait pu égaliser, l’addition aurait surtout été plus lourde pour les Brestois sans un grand Larsonneur, auteur de plusieurs arrêts épatants en fin de match.

Ligue 1
Rennes remet la marche avant
HIER À 13:44

Le gardien brestois n’a en revanche quasiment pas été sollicité lors d’une première période apathique, seulement animée par une frappe de Terrier sur la transversale (25e) et un tir non cadré de Del Castillo (44e). Visiblement fatigués par la Ligue des champions, trois jours après la défaite à Séville (1-0), Rennes a mis du temps à rentrer dans la seconde période. Il a fallu finalement le but d’Honorat pour que les Rennais se révoltent (57e).

Rennes dit merci à ses défenseurs, Larsonneur a fait de son mieux

Très actif entre les lignes, Terrier a provoqué la réaction en obtenant un bon coup-franc à l’angle gauche de la surface de réparation. La suite est une spécialité locale : centre de Del Castillo et tête décisive de Da Silva (66e). Auteur de son troisième but de la saison, le capitaine rennais a été rejoint à cette hauteur quatre minutes plus tard par son compère de l’axe défensif Aguerd, à la réception d’un corner de Bourigeaud. Le milieu de terrain venait tout juste d'entrer en jeu, en même temps que Hunou et Gboho. Prévu avant l'égalisation, ce triple changement a été maintenu par Julien Stephan malgré le but de Da Silva.

Brest a eu deux opportunités d’égaliser. La première a été annihilée par Gomis, un peu léger sur le but encaissé, décisif devant Le Douaron à bout portant (79e). La seconde a été vendangée par Perraud qui n’a pas su exploiter une énorme erreur de Gboho (84e). Mais c’est surtout Rennes qui aurait pu marquer le troisième but sans de multiples sauvetages de Larsonneur (77e, 87e, 88e, 89e). Cette victoire permet au Stade Rennais de rejoindre provisoirement Paris et Lille en tête de la Ligue 1. Elle leur offre surtout un peu de sérénité avec une semaine périlleuse : déplacement à Chelsea mercredi en Ligue des champions puis à Paris samedi prochain en Ligue 1.

Ligue 1
Un coup d'accélérateur et Paris fond sur l'OL
09/01/2021 À 21:53
Ligue 1
Champion d'automne après un nul inespéré, l'OL est insubmersible
09/01/2021 À 21:52