A défaut d'avoir le soutien de son club, Idrissa Gueye peut compter sur celui du président du Sénégal, Macky Sall. Le chef d'Etat s'est fendu d'un tweet mardi afin de demander à ce que les "convictions religieuses" du milieu de terrain du Paris Saint-Germain soient respectées. Pour rappel, l'nternational sénégalais est accusé d'avoir refusé de s'associer à la lutte contre l'homophobie et d'arborer un maillot arc-en-ciel pour la deuxième fois d'affilée. Le joueur était présent dans le groupe parisien contre Montpellier mais n'a pas joué, avançant des "raisons personnelles".
Au Sénégal, Gueye et ses collègues de la sélection sont adulés. Le joueur du PSG a fait partie de l'équipe qui a remporté en février au Cameroun la première coupe d'Afrique des Nations (CAN) du pays, face à l'Égypte. Dans ce pays musulman à 95% et très pratiquant, l'homosexualité, punie d'une peine d'un à cinq ans de prison, est largement considérée comme une déviance. Les messages de soutien au joueur du PSG ont continué à affluer mardi au Sénégal, par des voix connues notamment des mondes politique, de la littérature et du football.
Ligue 1
Affaire Gueye : après l'embarras, quelle sortie de crise ?
17/05/2022 À 08:25
Ligue 1
Neymar, Icardi et tant d'autres : les grands dévalués du PSG
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Une arrivée de choix sur le Rocher : Minamino signe quatre saisons à Monaco
IL Y A 16 HEURES