Anthony Lopes : 6,5

Le gardien lyonnais a brillé de tout son éclat en première période, avec en point d'orgue une parade décisive devant Leo Messi (32e). Sauvé par sa barre sur un coup franc de l'Argentin (37e), il a été inspiré dans ses sorties (6e, 39e, 45e+3). Paradoxalement, c'est dans une seconde période où il a été moins sollicité que le portier des Gones a concédé deux buts. Il est impuissant sur le penalty de Neymar (66e) et ne peut rien sur la tête de Mauro Icardi (90e+3)
  • En bref : Un match ultra-frustrant
Liga
Juventus, Tottenham, Chelsea en attendant le PSG : Le Barça perd la main dans le dossier Dembélé
IL Y A 18 HEURES

Malo Gusto : 5

Il a d'abord fait forte impression. Pour un gamin de 18 ans, voir débouler Neymar, Kylian Mbappé et Nuno Mendes a de quoi faire trembler mais Gusto a tenu bon, à l'image d'un tacle bien senti sur le Brésilien (52e). Mais il a précipité la chute des siens avec cette faute sur Neymar qui a permis au PSG d'égaliser sur penalty. Nettement plus en difficulté sur la suite du match, il est encore trop juste pour empêcher Kylian Mbappé d'offrir le but de la victoire à Icardi.
  • En bref : Une première heure de rêve, une dernière demi-heure cauchemardesque.

Malo Gusto au duel avec Neymar lors de PSG-OL / 6e journée de Ligue 1 21-22

Crédit: Getty Images

Jérôme Boateng : 4

Il manque encore de rythme et ça se voit. Lent dans ses déplacements, aléatoire dans son placement, il a régulièrement été dépassé sur les accélérations parisiennes et n'a offert aucun soutien à Malo Gusto. Prudent dans ses relances par ailleurs, il a été logiquement le premier lyonnais à sortir dans ce match.
  • En bref : Il faudra être patient avec Boateng… il est encore loin de son niveau de la saison passée.
Remplacé par Sinaly Diomandé (65e), très précieux pour colmater des brèches.

Jason Denayer : 5,5

Il a longtemps tenu la défense lyonnaise à bout de bras, compensant les lacunes de Boateng, interceptant beaucoup de ballons dans sa surface et rayonnant dans le domaine aérien. Il a notamment signé un sauvetage important devant Messi (6e). Mais il lâche Icardi au marquage sur le but de la victoire parisienne, peut-être à cause d'une mauvaise communication avec Emerson, et cela ternit malheureusement une prestation très convaincante jusque-là.
  • Notre avis : Malheureux, mais il a tenu son rôle de patron de la défense lyonnaise.

Emerson : 4,5

Il a certainement été soulagé de voir que Hakimi n'était pas titulaire. Thilo Kehrer beaucoup moins offensif que le Marocain, Emerson n'a pas été trop mis en difficulté et a globalement contrôlé son couloir. Mais il est spectateur sur le but d'Icardi qui gâche tout le travail lyonnais. Offensivement, il est resté extrêmement prudent.
  • En bref : Trop neutre.

Gestion du cas Messi : "Pochettino s'est mis dans de sales draps"

Maxence Caqueret : 5

Une première période très convaincante, durant laquelle il a fait parler sa science du placement et la qualité de ses passes pour contribuer à la domination lyonnaise dans l'entrejeu. C'était plus compliqué après la pause, où il a eu du mal à conserver la même efficacité à la récupération et dans la relance.
  • En bref : Il ne lui a pas manqué grand-chose pour faire un bon match.

Bruno Guimaraes : 6

Une activité impressionnante dans l'entrejeu, des passes qui cassent les lignes, des percussions qui ont fait mal à la défense parisienne… Le Brésilien a été l'autre homme fort de l'entrejeu lyonnais et il est à l'origine du but des Gones avec un changement d'aile parfait pour Toko Ekambi (54e).
  • En bref : Un match très abouti.

Lucas Paqueta : 8

Quel match ! Il y avait tout. Un travail monumental à la récupération avec un volume de jeu impressionnant qui lui a permis de récupérer un nombre incalculable de ballons. Il les a les plus souvent très bien utilisés, avec quelques gestes de grande classe et des passes lumineuses. Et pour couronner le tout, il a inscrit un but plein de sang-froid au terme d'un appel parfaitement senti (54e).
  • En bref : un récital.
Remplacé par Habib Keita (86e)

"Paqueta, c'est Kanté et Pogba à la fois"

Xherdan Shaqiri : 3,5

On retiendra une bonne frappe (18e) pour le positif. Le reste ? Un manque flagrant de justesse dans les passes, des mauvais choix de jeu, une faute grossière sur le coup franc expédié par Messi sur la barre (35e), un corner littéralement offert au PSG (40e), un repli défensif insuffisant pour aider Malo Gusto… Que du négatif.
  • En bref : Largement insuffisant.
Remplacé par Rayan Cherki (79e), qui a gâché une belle occasion sur une frappe trop enlevée (90e)

Islam Slimani : 5

Un match ingrat, mais l'Algérien sait s'en accommoder. Il a considérablement gêné Marquinhos par son impact physique dans les duels et sa couverture de balle, permettant à de nombreuses reprises au bloc lyonnais de remonter. A l'origine du but de Paqueta, il a vu son travail récompensé même s'il n'a pas vraiment eu l'opportunité de marquer.
  • En bref : précieux

Karl Toko Ekambi : 6

L'attaquant le plus dangereux à l'OL. Il a causé bien des misères à Thilo Kehrer par la qualité de ses appels en profondeur et sa vivacité dans les duels. D'abord peu inspiré dans le dernier geste (4e, 18e, 30e), Toko Ekambi a réglé la mire après la pause en adressant un service parfait à Lucas Paqueta sur l'ouverture du score.
  • En bref : Il revient en forme, et on aurait aimé le voir plus longtemps sur le terrain.
Remplacé par Houssem Aouar (65e)
https://i.eurosport.com/2021/09/19/3223397.jpg
Ligue 1
60 buts encaissés à eux deux : Bordeaux - OL, les passoires à la barre
HIER À 00:56
Ligue 1
Kylian Mbappé, joker d’un soir et distributeur de caviars
HIER À 23:24