Le RC Lens comptera désormais deux gardiens numéro 1 jusqu'à la fin de la saison. Franck Haise a en effet décidé de placer Wuilker Farinez au même niveau que Jean-Louis Leca, avant de faire du portier vénézuélien son titulaire au poste la saison prochaine. Sa "décision" a été annoncée aux joueurs avant de l'être aux médias, jeudi midi. "J'ai décidé que Wuilker Farinez aurait plus de temps de jeu sur la deuxième partie de saison", a lancé le technicien artésien en conférence de presse.
Jean-Louis a bien pris cette nouvelle, car nous sommes au clair depuis un moment
Ligue 1
L'OM, ivre de joie : "C'est le plus beau souvenir qu'on puisse avoir"
IL Y A 9 HEURES
Une dernière étape dans le cheminement qui doit mener Farinez, qui fêtera ses 24 ans en février, au statut de N1. "Il en fallait une nouvelle avant de le basculer logiquement en numéro 1 la saison prochaine", a poursuivi Haise en toute transparence. "Lorsque nous avons fait signer Wuilker Farinez il y a 18 mois, nous savions qu'il deviendrait le gardien N.1 du RC Lens. Il y a eu la période d'intégration, d'adaptation au football européen et à celui du Racing, a rappelé l'entraîneur lensois. Aujourd'hui, Wuilker Farinez est très intéressant. Il a beaucoup progressé. En début de saison, il était trop tôt pour le titulariser."
En août dernier, Jean-Louis Leca (36 ans) reprenait son poste dans les cages, tout en connaissant la donne : "Quand j'ai prolongé 2 ans, le club m'a clairement dit qu'il cherchait mon successeur et qu'il voulait que je l'accompagne. À un moment donné je me mettrai naturellement derrière lui", avait-il d'ailleurs confié à France Bleu Nord. L'ancien Bastiais s'est entretenu début janvier avec son entraîneur à l'aube d'un changement inéluctable. "J'ai expliqué à Jean-Louis ma vision. Il fallait y aller par étape. Ce poste est très spécifique. Je voulais que cela se passe bien pour Jean-Louis et pour Wuilker. Jean-Louis a bien pris cette nouvelle, car nous sommes au clair depuis un moment", a certifié Haise.

Farinez titulaire samedi contre Marseille ?

Un discours franc qui l'amène à considérer cette situation comme une période de transmission plus que de concurrence. "Je dispose de deux gardiens N.1 qui joueront en fonction des matches et des périodes. Ils ont déjà une idée de la manière dont je vois les choses. Ce n'est pas de la concurrence." Cette gestion lui permet de pouvoir compter sur un Leca toujours aussi précieux dans la vie du groupe et dans ses performances. "Je connais son importance. Je suis rassuré sur le fait qu'il aime le club, qu'il transmettra et qu'il sera toujours performant."
Farinez sera donc amené à disputer, peut-être, une dizaine de matches d'ici le mois de mai. À commencer par Marseille samedi soir (21h) ? Le mystère reste entier... Franck Haise a simplement rappelé être là "pour prendre des décisions et pour préparer le futur."
Ses joueurs en ont pris acte, à commencer par l'expérimenté Jonathan Gradit : "le coach a été très clair. Cela ne changera pas grand-chose pour nous, dans la mesure où Jean-Louis et Wuilker sont deux très bons gardiens, performants. Nous pouvons avoir confiance en eux." Le défenseur y voit même une opportunité pour le groupe Sang et Or de progresser : "C'est bien pour tout le monde, car cela va tirer tout le monde vers le haut. Nous savons tout ce que Jean-Louis Leca a apporté au club, et tout ce qu'il peut encore apporter." Car la mission du gardien corse en Artois est loin d'être terminée.
Ligue 1
Rachat, conflit et sabordage : Bordeaux, une saison en enfer
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Di Maria ému aux larmes, Delort en sauveur, Monaco puni au buzzer... Les Tops et Flops
IL Y A 10 HEURES