Arrivé le 29 mai dernier pour prendre la succession de Rudi Garcia, Peter Bosz tente, depuis, de construire l’Olympique Lyonnais à son image. Mais avec pour seules arrivées (en dehors des retours de prêt) les signatures, libres, du défenseur brésilien Henrique et de l’ancien rennais Damien Da Silva, le mercato de l’OL peine à démarrer. Le nouvel homme fort de l’OL, qui a repris le chemin de l'entraînement le 1er juillet dernier, s’est laissé quelques semaines pour évaluer son effectif et voir ses joueurs à l’œuvre. Avant de, probablement, lancer les grandes manœuvres sur le marché des transferts et de modifier chaque ligne de son effectif. Tout ça dans un contexte économique rendu compliqué par la crise sanitaire.

Qui pour remplacer Memphis ?

Ligue 1
La patte Bosz : comment l’OL a redéfini son milieu
IL Y A 4 HEURES
La priorité de Peter Bosz, de Juninho, son directeur sportif et de Bruno Cheyrou, responsable de la cellule de recrutement, devrait être la succession de Memphis Depay. Le Néerlandais a quitté l’OL cet été, à la fin de son bail, après quatre saisons et demie. Le départ de l’attaquant pour le FC Barcelone prive l’Olympique Lyonnais de son arme numéro 1 en attaque. En quatre ans passés entre Rhône et Saône, le Néerlandais pesait en moyenne 18 buts et 12 passes décisives par saison.
Remplacer l’ancien numéro 10 lyonnais ne sera pas chose aisée, malgré le retour de prêt de Moussa Dembélé qui pourrait faire office de remplaçant par défaut si aucun recrutement n’est effectué. Mais l’attaquant français de 24 ans qui reste sur une saison plus que moyenne à l’Atlético Madrid, voudrait quitter le club selon le quotidien lyonnais Le Progrès.

Moussa Dembele lors de Lyon - Bordeaux en Ligue le 3 novembre 2018

Crédit: Getty Images

Ainsi, l’OL aurait déjà ciblé son possible remplaçant et donc le potentiel successeur de Memphis Depay à la pointe de l’attaque de Peter Bosz. Il s’agirait de Paul Onuachu, attaquant nigérian de 27 ans qui sort d’une superbe saison à Genk (29 buts en 33 matches). Dans le viseur de Juninho depuis plusieurs mois, ce recrutement aurait été validé dernièrement par l'entraîneur lyonnais. Reste à savoir si financièrement les Lyonnais pourront s’aligner sur les exigences du club belge qui demanderait pas moins de 20 millions d’euros pour l’attaquant de 2 mètres.

Un milieu à dégraisser et une situation à éclaircir

Dans l’entrejeu de l’OL, la donne n’a pas changé. Au cours d’une saison 2020/2021 où le club présidé par Jean-Michel Aulas n’avait que le championnat et la Coupe de France à disputer, l’abondance de joueurs au milieu de terrain a été gérée tant bien que mal par Rudi Garcia. Avec 5 joueurs de haut niveau pour trois places (Mendes, Aouar, Guimaraes, Caqueret, Paqueta) et avec les retours de prêt de Jean Lucas, Pape Cheick et Jeff Reine-Adélaïde, Peter Bosz doit dégraisser son effectif.
Reine-Adélaïde, qui sort d’une saison loin d’être exceptionnelle du côté de Nice souhaite rester, à l’OL. Son profil plaît à Juninho et à l'entraîneur lyonnais. Si Pape Cheick pourrait de nouveau être prêté et que Jean Lucas ne sera pas retenu en cas d’offre conséquente (l’AS Monaco serait intéressée), l’OL devra encore se séparer d’un ou deux joueurs au milieu de terrain. Guimaraes qui partira la semaine prochaine à Tokyo pour disputer les JO avec le Brésil, Caqueret et Paqueta seront encore lyonnais à la fin du mercato.

Les joueurs de l'Olympique Lyonnais lors de la reprise de l'entrainement en juillet 2021.

Crédit: Getty Images

Reste les cas Thiago Mendes et Houssem Aouar. Le Brésilien aurait été placé sur la liste des transferts mais hormis un intérêt de Flamengo, peu de clubs sont intéressés par son profil. Enfin, Houssem Aouar est toujours dans le flou. Le milieu de 23 ans, formé à l’OL, semble avoir fait son heure à Lyon et pourrait trouver un nouveau challenge en Angleterre. Arsenal, qui a longtemps été une destination potentielle, comme l’a confirmé cette semaine Tuttosport, joue la montre et avance doucement dans ce dossier. Si l’été dernier le président Aulas réclamait 50 millions d’euros pour son milieu de terrain, son transfert pourrait se négocier autour de 30 millions durant ce mercato estival.

Une défense à rééquilibrer en attendant de possibles départs

C’est peut être grâce à des ventes en défense que le mercato de l’OL pourrait se lancer du côté des arrivées. Le dégraissage dans ce secteur de jeu a d’ailleurs débuté avec le prêt sans option d’achat de Cenk Özkaçar au club belge de Louvain jusqu’au 30 juin 2022. L’autre vente attendue par les dirigeants lyonnais concerne Joachim Andersen. Après une bonne saison à Fulham, le Danois intéresse plusieurs clubs de Premier League. Selon les médias anglais Tottenham et Manchester United pourraient faire une offre à l’OL qui espère récupérer entre 20 et 30 millions d’euros pour le défenseur international de 25 ans, valorisé à 22 millions par le site Transfermarkt. En fin de saison dernière, Juninho avait d’ailleurs confirmé qu’Andersen aimerait "prolonger l’aventure en Premier League".

Peter Bosz, entraineur de l'Olympique Lyonnais.

Crédit: Getty Images

Maxwel Cornet qui a évolué toute la saison dernière au poste de latéral gauche sous les ordres de Rudi Garcia possède, comme l’été dernier, un bon de sortie. Avec le retour de prêt de Youssouf Koné, qui espère se faire une place dans l’effectif de Peter Bosz, et l’arrivée du Brésilien Henrique, l’OL compte pas moins de quatre arrières gauches dans son effectif (Cornet, Bard, Koné et Henrique). Selon Le Progrès, Melvin Bard, qui va disputer les Jeux avec l’équipe de France à la fin du mois, plait beaucoup à l’ancien coach de l’Ajax Amsterdam, et pourrait être le grand bénéficiaire du changement d'entraîneur à ce poste de latéral gauche.

Une nouvelle concurrence au poste de gardien de but ?

C’est la grosse info de ce début d’été du côté de l’OL. Peter Bosz entend bouleverser l’ordre établi depuis de nombreuses saisons dans la cage lyonnaise et veut mettre en concurrence Anthony Lopes pour le poste de numéro 1. Pour cela le coach lyonnais aimerait attirer André Onana du côté de Décines. Ancien protégé du Néerlandais à l’Ajax Amsterdam, le gardien de 25 ans, suspendu pour dopage jusqu’au 4 novembre 2021, est sous contrat jusqu’en juin 2022 à Amsterdam. Si le gardien camerounais ne serait pas contre l’idée d’un transfert vers la capitale des Gaules, reste pour l’OL de trouver un terrain d’entente avec le club amstellodamois. Courtisé par l’Inter Milan, Manchester United ou encore l’AS Monaco, Onana devrait être transféré pour 8 à 10 millions d’euros.
Une petite révolution, si le transfert se fait, dans un club où Anthony Lopes est installé comme le titulaire du poste depuis 2013.

Anthony Lopes a été déterminant dans le derby

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Du jamais vu depuis… 2010 : Messi, l'homme qu’on ne remplace presque jamais
HIER À 15:18
Ligue 1
Pochettino sur la sortie d'un Messi échaudé : "On est là pour prendre des décisions"
19/09/2021 À 22:55