L'heure des vacances (ou presque) pour Christophe Galtier. Après une première partie de saison plutôt réussie, l'entraîneur du PSG va désormais pouvoir profiter de la pause liée au Mondial, qui débute ce dimanche, pour prendre un peu de repos. Mais la réalité n'étant jamais bien loin, le technicien parisien va certainement avoir un œil attentif sur ses joueurs présents au Qatar, dont notamment ses trois stars Lionel Messi, Kylian Mbappé et Neymar. Un trio, rebaptisé "MNM", qui a su briller depuis le début du millésime 2022-2023.
"Au Japon (l'été dernier, ndlr) j'ai réuni Leo, Ney et Kylian, a-t-il révélé dans l'émission Rothen s'enflamme sur RMC. J'ai abordé ce sujet (de jouer tous les matches), avec un calendrier très particulier, une saison singulière et l'accumulation des matches. Eux m'ont appris une chose. Ils m'ont dit : 'Au moment où vous voulez nous sortir, c'est le moment où l'adversaire est en train de lâcher et que ça devient plus facile pour nous. C'est là où on va prendre un énorme plaisir à en marquer un deuxième, un troisième...'. Je leur ai dit qu'il y aurait une gestion à un moment donné".
Ligue 1
Fofana, Payet, Bourigeaud… Votez pour le meilleur joueur de la 15e journée
15/11/2022 À 12:33
Pour Galtier, la donne est simple. Quand "vous avez ces trois joueurs de qualité incroyable", il faut "construire autour d'eux". "Ma réflexion sur le système à trois milieux vient aussi de là. D'autres animations peuvent arriver", a-t-il confié à propos du changement de système, n'excluant toutefois pas de sortir l'une de ses trois stars. "Je ne me l'interdis pas (...) Il est toujours important d'en avoir au moins deux sur trois sur le terrain. Car croyez-moi, pour l'adversaire c'est un gros problème", a ajouté l'entraîneur parisien.

Aucun dérapage à signaler

Concernant Neymar, de retour au sommet de son art cette saison, Galtier s'est félicité d'avoir à sa disposition "un très grand professionnel". "Il arrive très tôt, il prépare ses séances, a-t-il assuré à RMC. C'est un ensemble de choses. Il y a une prise de conscience de sa part et de son organisation autour de lui (...) Les entretiens individuels se sont faits au Japon. Je lui ai dit que j'étais très heureux d'être son entraîneur. C'est la première des choses. Ensuite, je lui ai dit que j'avais lu beaucoup de choses, mais que j'étais ici sans aucun a priori. Que j'allais juger sur place."
Toutefois, comme pour Kylian Mbappé ou d'autres, Christophe Galtier a prévenu que le PSG "restait au-dessus de n'importe quel joueur". "Je pense que nous avons été très clair avec tout le monde, avec Luis Campos quand nous avons pris l'équipe : personne au-dessus de l'équipe. A l'heure où je vous parle, il n'y a pas eu de dérapage", s'est-il félicité, lui qui estime "ne pas être un entraîneur qui cherche l'autorité" mais simplement à la recherche de "relations humaines fortes avec les joueurs". Pour l'instant, sa méthode semble fonctionner.
Enfin, un ultime mot sur la prolongation de Kylian Mbappé : "Il incarne le projet (...) Quand je dis qu'il incarne le projet, ce n'est pas qu'il est au-dessus du club (...) Évidemment qu'il est amoureux du PSG, mais il avait un regard très attentif sur le Real Madrid. Merci pour notre Ligue 1, pour les joueurs, pour moi. Est-ce qu'il est au-dessus du club? C'est faux."
Ligue 1
Doku, le compte n'est pas encore bon
11/11/2022 À 23:18
Ligue 1
Belaïli, Neymar, Gigot... Votez pour le meilleur joueur de la 14e journée
06/11/2022 À 22:47