C’est un succès décroché dans la douleur, mais il s’agit surtout d’une victoire qui soulage ! Pour son match de la 6e journée de Ligue 1, le LOSC, champion de France en titre s’est imposé dans son stade Pierre-Mauroy contre le Stade de Reims (2-1). Avec ce second succès de la saison dans l’élite, les hommes de Jocelyn Gourvennec se rassurent avant leurs deux déplacements à venir, à Strasbourg en championnat et à Salzbourg en Ligue des Champions. Inspiré, Burak Yilmaz a été l’auteur de 2 passes décisives.
Le film du match

Yilmaz, le roi du caviar

Ligue 1
Lille déçoit encore et Fonte se lâche : "Dans le foot, il faut aimer jouer"
23/10/2021 À 21:32
Après cette série de trois matchs sans victoire et plus récemment, une défaite honnie contre l’ennemi lensois samedi (0-1), les Dogues étaient attendus au tournant par leurs supporteurs dans leur antre du Stade Pierre-Mauroy. Bien entrés dans leur match, les coéquipiers de Gabriel Gudmundsson étaient les premiers à créer le danger, mais la puissante frappe du défenseur suédois arrivé au mercato était trop croisée (11e). L’intensité lilloise s’est concrétisée à la demi-heure de jeu : idéalement isolé à droite par Benjamin André, Burak Yilmaz a trouvé Jonathan David après un beau centre du droit, catapulté au fond des filets rémois par l’attaquant international canadien (1-0, 30e). Après un coup franc dangereux de Jonathan Ikoné claqué au-dessus de sa barre transversale par Predrag Rajković, le LOSC s’est définitivement détaché. Quelques secondes plus tard, sur un nouveau service de Yilmaz, cette fois-ci sur corner, André pouvait devancer Thomas Foket pour marquer à son tour de la tête (2-0, 43e).

Flips n’a pas suffi

Au retour des vestiaires, sur une action pleine de détermination d’Amadou Onana, David a trouvé la transversale de Rajković (51e). Dans le camp adverse, l’attaquant néerlandais Mitchell Van Bergen a aussi trouvé le cadre (70e) au terme d’un joli mouvement champenois. Au cours duquel son compatriote Sven Botman a commis une semelle coupable sur Marshall Munetsi : après intervention de l’assistance vidéo, le penalty sera accordé aux Rouge et Blanc. Il a été converti avec cran par le jeune attaquant Alexis Flips (21 ans), formé chez les Dogues et auteur de son second but en Ligue 1 (2-1, 74e). Malgré une fin de rencontre saccadée et laborieuse, l’équipe de José Fonte a terminé la soirée avec les trois points. Voilà un sursis bienvenu pour Jocelyn Gourvennec, avant une fin de mois de septembre chargée pour Lille.
Ligue 1
Lille encore freiné
23/10/2021 À 20:51
Ligue des champions
Lille, c'est désespérant…
20/10/2021 À 22:11