Le PSG s'adjuge un bien terne Classique. L'équipe de Mauricio Pochettino a battu l'Olympique de Marseille (2-1) dans un Parc des Princes à l'ambiance bizarre, dimanche soir, grâce à des buts de Neymar et de Kylian Mbappé. Duje Caleta-Car avait égalisé une première fois, et les Olympiens pensaient arracher le point du nul lorsque William Saliba a battu Gianluigi Donnarumma en fin de rencontre. Une réalisation finalement refusée pour un hors-jeu de quelques centimètres, qui fera certainement parler, comme le penalty accordé aux Parisiens avant la mi-temps. Les Franciliens comptent à présent 15 longueurs d'avance sur leurs adversaires du soir et s'envolent vers un dixième titre national.
Ligue 1
"Ils ont cloné Mbappé" : Entre Efekele et la star du PSG, un parallèle qui a enflammé la toile
08/08/2022 À 18:40
Ce devait être une soirée de gala. Et puis, finalement, ni l'ambiance, ni la qualité du match n'ont été au rendez-vous. Les Ultras du PSG ont convenu d'une grève des encouragements en réponse aux piteuses prestations de leurs protégés en cette fin de saison. Et il a fallu un penalty de Kylian Mbappé et un but refusé à William Saliba en fin de rencontre pour tirer le Parc de sa torpeur et arracher des applaudissements. Le Paris Saint-Germain a remporté le 85e Classique en Ligue 1 sans convaincre. En face, l'Olympique de Marseille n'a rien montré, enchaînant les longues possessions stériles. Les deux équipes ont offert trente premières minutes soporifiques. Heureusement, les gardiens se sont illustrés. Mais pas dans le sens positif du terme.

Encore deux boulettes : Pourquoi Donnarumma et Lopez sont plus fébriles que jamais

Soirée difficile pour Lopez et Donnarumma

Les Parisiens ont ouvert le score après une sortie hasardeuse de Pau Lopez sur une belle passe de Marco Verratti, dont a profité Neymar. Le Brésilien a repris le ballon du bout du pied dans une cage marseillaise vide (1-0, 11e). Cette erreur ne manquera pas de relancer les discussions concernant le choix de Jorge Sampaoli de titulariser le portier espagnol - qui s'est rattrapé en sortant un coup franc de Neymar (33e) -, quatre jours après la performance magistrale délivrée par Steve Mandanda en Grèce.
Le débat est également ouvert au PSG. Keylor Navas à nouveau disponible, Mauricio Pochettino a misé sur Gianluigi Donnarumma... qui s'est troué sur un corner. Son dégagement manqué a profité à Duje Caleta-Car, esseulé au second poteau, et tout heureux de l'offrande (1-1, 30e). Il s'agissait de la première action concrète des Olympiens !

Duje Caleta Car égalise à 1-1 lors de PSG-OM en Ligue 1

Crédit: Getty Images

Le VAR a eu son mot à dire

S'ils n'ont pas proposé grand chose dans le jeu, les Marseillais ont eu le mérite de créer le danger sur les coups de pied arrêtés. Dimitri Payet, aligné en faux neuf en l'absence d'Arkadiusz Milik, a déposé une merveille de centre sur le pied de Saliba, seul au second poteau. Le ballon à peine expédié sous la barre de Donnarumma (85e), que l'hypothèse d'un hors-jeu du néo-international prenait de l'épaisseur. François Letexier a finalement annulé l'égalisation olympienne pour quelques centimètres, au mieux une épaule derrière la ligne défensive du PSG.
L'arbitrage sera au coeur des discussions d'après-match, car un penalty très sévère a également été sifflé contre l'OM. Sur une passe de Neymar, Valentin Rongier a dévié la balle de la cuisse, laquelle a tapé son coude avant de toucher le bras de Gerson, venu en renfort. Après consultation du VAR, l'arbitre, qui a refusé deux buts à Lionel Messi pour hors-jeu (40e, 45e+1), a désigné le point de penalty. Et Mbappé a transformé la sentence (2-1, 45e+5) au bout du temps additionnel.
Sa 21e réalisation en championnat offre 15 points d'avance au PSG, qui se rapproche un peu plus d'un dixième titre national, qui ferait du club parisien l'égal de Saint-Etienne. Le sacre pourrait avoir lieu mercredi en cas de victoire à Angers couplée à une défaite des Marseillais contre Nantes. Au terme de ce Classique qui ne restera pas dans les annales, les Olympiens devancent toujours Rennes de trois longueurs. La chasse à la qualification directe en Ligue des champions est plus que jamais ouverte.

Cette fois, Neymar est bien de retour : "Il ne fallait pas l'enterrer"

Ligue 1
Sosie de Verratti et chouchou d'Ancelotti : Ruiz, un nouveau regista au PSG ?
07/08/2022 À 22:40
Ligue 1
Bijou de Messi, incorrigible Lopes et ambiance festive : les tops et les flops de la 1re journée
07/08/2022 À 22:34