Javier Tebas va-t-il se lasser, un jour, d'attaquer le Paris Saint-Germain ? La réponse est probablement non. Présent lors d'une conférence de presse organisée pour présenter l'un de ses nouveaux sponsors, Burger King, le président de la Liga espagnole en a profité pour changer le club de la capitale. Oui, encore. "Le Real Madrid ne pourra jamais être comme le PSG car le Real Madrid ne triche pas. Le PSG si", a-t-il lâché.
Pourtant, il y a quelques jours, Paris avait officiellement mis en garde ce dernier. "Il est de notoriété publique que certains clubs espagnols et que votre Ligue sont confrontés à des niveaux d'endettement insoutenables après une mauvaise gestion flagrante, sans parler de la manière dont le football espagnol a été financé au cours de la dernière décennie – y compris par l'État" pouvait-on lire dans un courrier lui étant adressé. La LFP avait également décidé de prendre position.
Ligue 1
80 millions d'euros pour ça ? Rennes, retour sur investissement décevant
IL Y A UNE HEURE
"La LFP demande à M. Javier Tebas de surveiller ses déclarations outrancières. La LFP ne souhaite pas être la "muleta" agitée par M. Tebas afin de masquer les problèmes internes traversés actuellement par le football professionnel espagnol", prévenait l'instance. Visiblement pas assez pour calmer Javier Tebas, qui a fait du PSG l'ennemi public numéro 1. Du moins le sien.
Ligue 1
La patte Bosz : comment l’OL a redéfini son milieu
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Pochettino, et si c’était le début de quelque chose ?
IL Y A UNE HEURE