Les groupes français, Pathé, et chinois, IDG, qui représentent chacun 19,36% et 19,85% du capital d'OL Groupe ont annoncé mercredi vouloir céder leurs parts dans le club qui a "pris acte de leur intention" dans un communiqué. Holnest, holding contrôlée par le président Jean-Michel Aulas, détient quant à elle 29,75% des parts.
"Pathé et IDG Capital, partenaires de l'Olympique Lyonnais depuis respectivement plus de 20 ans et 5 ans ont décidé (chacun pour sa part), d'engager Raine, banque d'investissement spécialisée dans le secteur des médias et du sport, en vue d'évaluer leurs options stratégiques et financières concernant leurs participations respectives dans le club", ont indiqué les deux groupes.
Ligue 1
Le départ de Wijnaldum, symbole d'un PSG en galère avec ses milieux
05/08/2022 À 19:59
"Sous la présidence impliquée de Jean-Michel Aulas, l'Olympique Lyonnais est devenu un leader international du football masculin et du football féminin, remportant des victoires au plus haut niveau dans les compétitions nationales et internationales, développant sa marque dans de nouveaux secteurs sportifs ainsi que dans 'l'entertainment' et bâtissant une académie et un stade de niveau mondial", poursuivent les deux entités.

Est-il temps pour Aulas de passer la main à l'OL ?

"Pathé et IDG Capital ont reçu des marques d'intérêt de la part d'investisseurs et privilégieront les parties souhaitant collaborer avec la direction actuelle afin de continuer à développer la vision du club et de s'appuyer sur l'héritage de l'OL", concluent Pathé et IDG. Pathé est monté au capital de l'Olympique Lyonnais en 1999 en investissant à l'époque cent millions de francs (15,2 millions d'euros) qui ont notamment permis l'arrivée de Sonny Anderson dans le club rhodanien.
Le fonds d'investissement chinois IDG Capital est arrivé quant à lui en 2016 en injectant cent millions d'euros. L'OL a réagi en rappelant qu'il "travaille activement à un projet de renforcement de sa structure financière". "Ces travaux sont menés conformément aux orientations décidées par les administrateurs d'OL Groupe lors de la réunion du Conseil d'administration le 15 février dernier", dit encore l'entreprise.
"Ces travaux ont pour objectif de permettre la poursuite des projets de développements qui comprennent notamment l'Arena multifonctionnelle dans le cadre du projet OL Vallée, l'équipe féminine d'OL Reign à Seattle aux Etats-Unis, et les investissements de l'OL dans le club de l'ASVEL (basket), membre permanent de l'Euroligue depuis 2021", poursuit encore le communiqué du club rhodanien.
Ligue 1
Le PSG prête Wijnaldum à la Roma
05/08/2022 À 18:20
Ligue 1
Veretout atterrit à Marseille
05/08/2022 À 17:36