Getty Images

Ligue 2 - Metz et Brest calent, Lorient retrouve le podium

Metz et Brest calent, Lorient retrouve le podium
Par AFP

Le 01/02/2019 à 22:43Mis à jour Le 01/02/2019 à 22:58

LIGUE 2 - Metz, tenu en échec (1-1) par Troyes à domicile vendredi, conserve trois points d'avance sur Brest en tête de la Ligue 2 après le match nul des Bretons au Havre (1-1) lors de la 23e journée, qui voit Lorient se hisser sur le podium.

Metz peine à enchaîner. Après avoir remporté facilement le derby de la Moselle face à Nancy (3-0) mardi dernier, voilà que le leader de Ligue 2 cale à nouveau. Un exemple de cette inconstance ? Le Messin Sunzu aura été sur les bons coups comme sur les mauvais : il marque juste avant la pause (40e) mais est fautif sur le penalty concédée aux Troyens et transformée par Kévin Fortuné d'une panenka (62e).

Ce premier match nul à Saint-Symphorien est sans conséquence pour les Grenats car Brest n'a pas gagné au Havre (1-1) dans un remake de l'affiche des playoffs de fin de saison dernière. Rapidement menés au score, les joueurs de Jean-Marc Furlan ont égalisé juste après le retour des vestiaires grâce à un parfait coup de casque de Gaëtan Charbonnier, plus que jamais meilleur buteur de Ligue 2 avec 17 réalisations.

Le nul du Paris FC fait les affaires de Lorient, Sochaux respire

Lorient, seule équipe du top 5 victorieuse, profite du nul du Paris FC pour se hisser sur le podium. Les Merlus, mal embarqués après l'exclusion de leur défenseur Joris Sainati en fin de première période (40e), ont ouvert la marque juste après la pause sur une frappe depuis l'entrée de la surface d'Alexis Claude-Maurice. Le 9e but de la saison pour le milieu lorientais de 20 ans.

Dépassé d'un point par Lorient, le PFC, 4e, fait la mauvaise opération de cette 23e journée. Les hommes de Mécha Bazdarevic ont été incapables de se défaire d'Orléans (0-0) au stade Charléty malgré l'exclusion du milieu orléanais Ousmane Cissokho après 40 minutes de jeu.

Sochaux, tombeur du cinquième Clermont (2-1) à Bonal, se donne de l'air. Avec ce premier succès depuis le 22 décembre, les Lionceaux s'offrent un matelas de cinq points sur le barragiste et poursuivent leur lente remontée au classement depuis l'arrivée d'Omar Daf sur le banc des Francs-Comtois fin novembre.

0
0