Dans ces playoffs de Ligue 2, FC Sochaux est toujours en vie, pas le Paris FC. Les hommes d’Omar Daf sont allés s’imposer au forceps au Stade Charléty, après avoir été copieusement dominés par des Parisiens qui ont coulé dans les grandes largeurs (1-2). En supériorité numérique pendant toute la deuxième période, les Sochaliens ont quand même eu besoin d’un éclair de Maxime Do Couto Teixeira, auteur d’une frappe sublime dans les dernières secondes du match. Pour se hisser vers les barrages et affronter le 18e de Ligue 1, il faudra maintenant s’imposer à Auxerre. Une fois encore, le Paris FC cale en playoffs.
Le Paris FC était en train de gagner le match, et puis la machine s’est totalement délitée. Le penalty manqué d’entrée par Moustapha Name était un signe avant-coureur (2e). Celui de Migouel Alfarela, un bis repetita, quelques minutes plus tard (12e), fut une confirmation. Entre ces deux loupés qui pèsent lourd au moment de faire le bilan, Mahame Siby s’était pourtant permis de mettre les Parisiens sur de bons rails, sans douter (1-0, 8e). Il aurait sans doute apprécié que ses coéquipiers parviennent à faire le break pour récompenser l’excellente entame de son équipe. Hélas, Moustapha Name n’était clairement pas dans son match. Non seulement il a mal tiré son penalty mais, en prime, il s’est fait expulser après un deuxième carton jaune (43e). Dans sa chute, il a entraîné les siens.
Ligue 2
Suspense et tirs au but : Auxerre rêve toujours de L1
20/05/2022 À 21:19

Sochaux est toujours en vie

Débutée comme un rêve, la première période s’est transformée en cauchemar pour le Paris FC, qui a aussi perdu Alimani Gory sur blessure (18e), et vu Julien Lopez, son remplaçant, louper le cadre dans une position préférentielle (38e). Le vent avait définitivement tourné pour le quatrième du classement de Ligue 2, et le FC Sochaux s’est permis d’égaliser juste avant la pause, grâce à Steve Ambri (1-1, 45e+1). À dix contre onze, le Paris FC s’attendait sans doute à vivre un véritable calvaire pendant les 45 dernières minutes. Il a même cru forcer les prolongations, pour conserver un maigre espoir de poursuivre sa saison.
Car le FC Sochaux n’a pas montré un visage hyper conquérant, hormis quelques situations intéressantes (57e, 70e, 74e, 90e+1). Elles furent trop rares et il a donc fallu attendre une inspiration de Maxime Do Couto Teixeira pour forcer le destin. Servi aux abords de la surface, il a parfaitement ouvert son pied pour une frappe enroulée qui a terminé sa course dans la lucarne opposée (1-2, 90e+2). Une élimination des playoffs aurait ressemblé à une faute professionnelle pour les Sochaliens, tant les Parisiens ont sombré. Il sera nécessaire d’en faire plus pour se donner le droit d’affronter le 18e de Ligue 1, dont on ne connaît pas encore l’identité, lors des barrages. L’élite est encore loin.
Ligue 2
Ajaccio retrouve la Ligue 1, Auxerre, le Paris FC et Sochaux joueront les barrages
14/05/2022 À 18:48
Ligue 2
Une saison sans faille, et Toulouse n'est plus qu'à un cheveu de la Ligue 1
18/04/2022 À 22:12