A Nice, personne n'a oublié les arrivées d'Hatem Ben Arfa (2015) et de Mario Balotelli (2016). Deux transferts retentissants qui ont un point commun : Mathieu Bodmer. Via son large réseau, l'ancien capitaine du Gym avait facilité les échanges entre les deux stars et le président Jean-Pierre Rivère. Retraité des terrains depuis 2020, l'ancien international français A' (ndlr : en 2008) va désormais officiellement endosser le rôle de directeur sportif du Havre.
Consultant vedette sur la chaîne Téléfoot puis Amazon Prime, Mathieu Bodmer va-t-il réussir dans son nouveau rôle, alors que seulement deux clubs monteront en L1 à l'issue de la saison 2022-23 ? Les proches du Normand n'ont aucun doute. "Les supporters du Havre peuvent être satisfaits, souligne le journaliste Luigi Colange, aux commentaires avec Mathieu Bodmer lors des deux dernières années. Il avait beaucoup de talent balle au pied mais il en a aussi en dehors. Il connaît tous les paramètres du foot." Grégory Tafforeau, qui l'a pris sous son "aile" à ses débuts à Caen (2000-2003) et Lille (2003-2007), est persuadé de la réussite future de son ami avec les Ciel et Marine : "Il est très intelligent et a le profil pour assurer cette mission."
Ligue 2
Caen maîtrise Metz et rejoint Guingamp en tête
IL Y A 14 HEURES
Mathieu est capable de citer le nom d'un joueur de deuxième division azérie
Dans son nouveau board, le HAC a engagé un vrai passionné. Une passion débordante qui a pu impressionner le monde du ballon rond. "Mathieu, c'est un mordu (il insiste) de football, ajoute Luigi Colange. Il suit tout. Il est capable de citer le nom d'un joueur de deuxième division azérie." Grégory Tafforeau confirme et le surnomme "la bible du football". "Je le trouvais très bon en tant que consultant, nous confie l'entraîneur d'Hellemmes (R2). Quand il te parle de foot, il y a beaucoup de fond. Il impressionne car il connait vraiment tous les joueurs même dans les échelons amateurs."
La communication est son autre point fort. Lui qui pouvait être perçu comme réservé à ses débuts. "Mathieu a toujours été un faux calme. Il a l'air très posé quand on le voit mais il a un gros caractère. On n'est pas nommé à ce genre de poste sans une certaine personnalité, poursuit l'ancien Lillois. J'aime son côté naturel et son franc-parler. Il n'a aucun vice. Il est très fiable et attachant. Quand il parle, on sent beaucoup de maîtrise. Au final, il a été crédible partout où il est passé." "C'est quelqu'un de profondément humain, de fidèle et qui tient sa parole. C'est quelqu'un de simple dans un football qui manque parfois de simplicité aujourd'hui", renchérit Luigi Colange.
Alain Perrin apprécie également la personnalité de son ex-joueur à Lyon (2007-08). "Je le trouve très bon dans la communication, son expression et surtout c'est quelqu'un de très riche sur le plan footballistique. Il ne parle pas seulement de foot, il le vit, nous confie-t-il, en décrivant une personnalité "capable de prendre de la hauteur". Il s'inscrit dans un projet sur la durée. Il est à la bonne place. Je pense qu'il peut prendre de l'importance dans le football français."

Un nom qui résonne en Normandie

Le nouveau directeur sportif havrais, qui arrive avec Jean-Michel Roussier (président), Luka Elsner (entraîneur) et Julien Momont (analyste du jeu), pourra aussi profiter de son réseau, qui avait déjà fait mouche à Nice. "Il a beaucoup de connaissances à droite et à gauche. Il est très bon aussi dans le repérage des jeunes talents, note Luigi Colange. C'est donc très positif pour Le Havre qui a toujours misé sur la formation." "Il connaît beaucoup le milieu, corrobore Grégory Tafforeau. Il faut voir le nombre de personnalités qui étaient présentes à son jubilé à la mi-juin. Enfin, Mathieu est de la régionet en termes d'identité c'est important pour le club."

Mathieu Bodmer (à gauche), consultant chez Prime Vidéo, devient directeur sportif du Havre.

Crédit: Imago

Car Mathieu Bodmer est un nom qui résonne en Normandie. Ex-joueur talentueux du rival malherbiste au début du siècle et passé par la présidence d'Evreux FC (2009 à 2013), le nouveau dirigeant du HAC a deux fils qui évoluent dans les catégories de jeunes de la région : Mathéo (18 ans, Le Havre) et Timéo (16 ans, Caen).
Sur le papier, Mathieu Bodmer part avec toutes les armes pour percer. Mais Alain Perrin le prévient sur la réalité de la fonction. "Directeur sportif, c'est une fonction assez multiple. Il faut du réseau et du relationnel. Il faut faire le tampon entre l'entraîneur, les dirigeants, le vestiaire et les médias, énumère son ex-entraîneur. Mais je pense qu'il a le caractère pour assurer cette fonction. C'est très bien qu'un garçon comme lui s'investisse dans un club." Un club qui végète en L2 depuis 2009 et dont les supporters vivent son arrivée avec beaucoup d'attentes.
Ligue 2
Sainté ouvre son compteur mais reste avec un total de points négatif
06/08/2022 À 15:03
Ligue 2
La DNCG encadre la masse salariale de Bordeaux
02/08/2022 À 17:26