Il a fermé les yeux. Soufflé très fort comme pour s'imprégner de la fabuleuse ambiance d'Anfield, à peine atténuée par l'hymne de la Ligue des Champions. Et s'est lancé dans la bataille. Durant plus de 120 minutes, Didier Drogba y est allé à corps perdu. L'Ivoirien a couru sans compter, tenté sa chance. Quelque fois. Mais n'a pu faire la différence. Pour une fois, Drogba n'a pas été le "clutch player" sur lequel Chelsea se repose habituellement. Il n'a même pas eu son mot à dire lors d'une séance des tirs au but vite pliée par Pepe Reina (4 tab à 1). La tête basse, l'ancien Marseillais a donc repris l'étroit tunnel qui mène vers les vestiaires. En repensant sans doute à sa prestation. Flash back.

20h45 : "Privé" de son partenaire d'attaque, Andreï Shevchenko, Didier Drogba retrouve celui qu'il avait fait briller la semaine dernière à Stamford Bridge, Joe Cole. Lors du match aller, les deux avaient fait la paire. L'Ivoirien offrant notamment le but de la victoire à l'Anglais au terme d'un contre rondement mené. Mardi soir, la mission était quelque peu différente pour l'ancien Marseillais. Aligné seul en pointe, le meilleur joueur africain de l'année était voué à un rôle ingrat par José Mourinho. Toucher peu de ballons, les transformer en or si possible mais aussi défendre. Et s'occuper du géant Peter Crouch sur les coups de pied arrêtés. Un programme copieux que Didier Drogba entame dès la dixième minute. Lancé par Salomon Kalou, l'ancien Marseillais est signalé hors-jeu. Il évite de continuer son action. La peur d'un carton jaune qui le priverait de finale.

Ligue des champions
Malmené, Rennes n'oublie pas ses bases ni son ADN
IL Y A 9 HEURES

Une partie d'échecs

Un peu bousculé à l'aller par Drogba, Daniel Agger entame mieux la partie cette fois. L'attaquant des Blues lui donne un peu de moins de travail, obligé qu'il est de travailler au pressing et au marquage. Sur les deux premiers coups de pied arrêtés dangereux des Reds, c'est d'ailleurs lui qui se débrouille tant bien que mal pour devancer Crouch (7e, 21e). Sur le troisième, il assiste en spectateur impuissant à l'ouverture du score d'Agger (1-0, 22e). Liverpool revenu à hauteur, Chelsea accuse le coup. Le combat se durcit et il faut attendre dix bonnes minutes pour revoir Didier Drogba. Sur une ouverture d'Obi Mikel, l'Ivoirien grille la politesse à Agger, contrôle dans la surface et frappe en force. Reina remporte le duel (32e). 1-0 pour le portier espagnol. Le numéro 11 des Blues tente d'égaliser sur un corner de Lampard. Malheureusement, son coup de tête, peu évident à négocier, ne prend pas la direction du cadre. Sur la trajectoire, Michael Essien, ne peut transformer la tentative de son attaquant en passe décisive.

Le début de la seconde période ressemble comme deux gouttes d'eau à une partie d'échecs. Mais à l'avantage de Liverpool. Les hommes de Benitez se montrent très menaçants. Mais les cavaliers rouges ne parviennent pas à mettre à terre le roi bleu. Didier Drogba, lui, en est réduit à la portion congrue. Les longs ballons n'arrivent jamais dans ses pieds. On le voit plus souvent dégager des ballons chauds dans sa surface (69e, 71e) que menacer Pepe Reina. Le gardien est tout de même bien heureux de voir Jamie Carragher devancer l'Ivoirien sur un centre en retrait d'Ashley Cole qui ne demandait qu'à caresser les filets (75e). A quelques millimètres, Didier Drogba manque la balle de match. A quelques millimètres encore, il ne peut devancer Reina, sorti à sa rencontre (85e). Comme les vingt-et-un autres acteurs, il aura donc droit à trente minutes de rab. Trente minutes difficiles. Une tête un peu trop molle (96e), un café crème réussi aux dépens de Jamie Carragher (104e) et une reprise manquée sur un centre Wright-Philips (115e) envoient les Blues aux tirs au but. La suite, on la connait. Cruelle pour Drogba et Chelsea qui ratent une nouvelle fois le coche. A un pas de finale.

Premier League
Giroud encore au pied du mur : "Il faudra que je prenne une décision en janvier"
HIER À 12:00
Premier League
Chelsea ne s'arrête plus et prend la tête
21/11/2020 À 14:21