Eurosport

FC Barcelone : sept buts d'écart face au Bayern Munich, c'est historique

0-7 : l'addition hors norme payée par le Barça
Par Eurosport

Le 02/05/2013 à 15:11Mis à jour Le 02/05/2013 à 15:50

L’élimination du FC Barcelone par le Bayern Munich avec sept buts d’écart est une punition historique pour le club catalan. Et ce n’est pas loin d’être un record en demi-finale européenne. Un tel écart n’est intervenu que six fois depuis 1955, jamais pour un club de la dimension du Barça.

. UNE PREMIÈRE POUR LE BARÇA

Jamais, dans une phase à élimination directe, Barcelone n’était sorti la tête aussi basse, avec au moins sept buts d’écart. L’écart maximal avec lequel le Barça avait quitté l'Europen était jusque-là de quatre buts pour la maison blaugrana. En perdant la rencontre aller et la rencontre retour, le Barça a aussi réussi une performance "inédite" depuis 1960 en matches couperets de C1. C’était contre le Real Madrid, déjà en demi-finale (3-1 et 1-3). En compétition européenne d’une manière générale, c’est une première depuis le quart de finale de C3 en 1987, face à Dundee United (1-0 et 1-2).

. PRESQUE UN ÉCART RECORD

Sept buts d’écart à l’issue des demi-finales de coupes d’Europe, c’est un total qui atteint presque des sommets. Une seule fois, l’addition a été plus salée, avec huit réalisations de mieux pour Eintracht Francfort devant les Glasgow Rangers (C1 1959-1960) : 6-1 et 3-6. Quatre autres confrontations ont atteint le total de sept : Valence contre le MTK Budapest en C3 1961-1962 (3-0 et 3-7), le Real Madrid contre le FC Zürich en C1 1963-1964 (1-2 et 6-0), l’Ujpest Dosza contre le Göztepe Izmir en C3 1968-1969 (1-4 et 4-0) et Alavés contre Kaiserslautern en C3 2000-2001 (5-1 et 1-4). En C1, dans son ère moderne, la performance du Bayern Munich est donc inégalée.

. LA SEULE FESSÉE ADRESSÉE A UN GRAND D'EUROPE

AFP

. AUCUN BUT MARQUÉ

Par rapport aux cinq précédents -7 enregistrés en demi-finale, cette confrontation entre le Bayern et le Barça est la seule où le score cumulé a été de 7-0, avec aucun but marqué à l’aller comme au retour par la formation éliminée. Et les Catalans qui ne font pas trembler les filets dans une double confrontation européenne, c’est rare. Cela ne leur est plus arrivé depuis 2008, en demi-finale de C1 contre Manchester United (0-0, 1-0).

. FAIT RARE AU CAMP NOU

La seconde déroute des Blaugrana lors du retour (0-3) a égalé la plus large défaite à domicile d’un club en demi-finale de Ligue des champions. Le moindre qu’on puisse dire, c’est que ce score n’est pas habituel pour le public du Camp Nou. Il s’agit de la plus large défaite en C1 depuis 1997 pour Barcelone, c’était contre le Dynamo Kiev (0-4). Toutes compétitions confondues, il faut remonter à décembre 2002, contre le FC Séville en Liga, pour retrouver un tel revers (0-3).

0
0