AFP

Chelsea-PSG - Les notes : Thiago Silva-David Luiz, c'est vraiment une charnière qui vaut de l'or

Les notes : Thiago Silva-David Luiz, c'est vraiment une charnière qui vaut de l'or

Le 12/03/2015 à 07:21Mis à jour Le 12/03/2015 à 14:13

Thiago Silva et David Luiz, tous deux buteurs, ont permis l'exploit du PSG face à Chelsea (2-2 a.p.). La défense centrale à près de 100 millions d'euros de Paris, une somme qui a été largement commentée, même critiquée, a écrit l'une des plus belles pages de l'histoire du club. S'il n'a pas marqué, Marquinhos a lui aussi été énorme à Stamford Bridge. Les notes des Parisiens.

Salvatore Sirigu

  • Note défensive : 5

Vigilant sur un coup franc vicieux de Willian (49e) et un tir en angle fermé de Ramires (79e), mais pas vraiment rassurant par ailleurs. Une mésentente avec Thiago Silva qui aurait pu coûter plus cher et des sorties franchement hasardeuses sur les corners ont témoigné d'une certaine fébrilité. Ses relances ont été trop souvent aléatoires. Mais c'est une habitude chez lui. Il ne peut rien sur les deux buts de Chelsea.

Bilan : A ce niveau, il n'est pas un maillon fort pour le PSG.

Marquinhos

  • Note défensive : 8
  • Note offensive : 6

Face à un Eden Hazard très en verve, le Brésilien s'en est remarquablement tiré. Jamais battu dans les duels, toujours bien inspiré dans son placement, autoritaire dans ses tacles et dans le domaine aérien, Marquinhos a aussi affiché une belle présence dans l'animation offensive quand il a été en mesure de prendre son couloir, même si ses centres n'ont pas souvent abouti à quelque chose. Il a terminé la rencontre au milieu, sans baisser de niveau, ce qui prouve à la fois sa polyvalence et son talent. Un grand match.

Bilan : Le PSG tient une merveille de défenseur. Réussir un tel match dans ce contexte, dans ce stade, face à cet adversaire, c'est la marque des grands.

Thiago Silva

  • Note défensive : 7
  • Note offensive : 9

Malheureux sur le penalty qui a donné l'avantage à Chelsea, le capitaine parisien s'est fait un devoir de se racheter en marquant le but de la qualification (114e) après une première reprise de la tête repoussée miraculeusement par Thibaut Courtois quelques secondes plus tôt. Toujours bien placé par ailleurs, grâce sa lecture du jeu et son sens de l'anticipation, il a coupé un grand nombre d'actions des Blues. Sa sérénité a été précieuse dans les moments chauds, et il y en a eu beaucoup, pour maintenir ses coéquipiers dans le match. Mais c'est surtout sa faculté à remotiver les troupes dans les instants délicats qui a impressionné. Comme à son habitude, le Brésilien a été très propre dans la relance.

Bilan : S'il y avait un héros parmi les héros au PSG, c'était bien Thiago Silva. Sans un tel défenseur, un tel leader, Paris ne pourrait jamais nourrir de telles ambitions.

La joie de Thiago Silva après le but de la qualification pour le PSG

La joie de Thiago Silva après le but de la qualification pour le PSGPanoramic

David Luiz

  • Note défensive : 7
  • Note offensive : 9

Le Brésilien pouvait difficilement rêver d'un plus beau retour à Stamford Bridge. Son coup de boule rageur (86e), ce but sans quoi rien n'était possible, a initié l'exploit parisien face à Chelsea. Pour faire encore mieux, il aurait fallu que Thibaut Courtois ne sorte pas son coup franc d'une somptueuse parade (101e). Son duel avec Diego Costa a parfois donné l'impression de tourner au pugilat et lui a valu un avertissement (73e), son ancien public l'a hué. Mais David Luiz a eu le dernier mot en demeurant irréprochable en défense. Dans un tel contexte, c'est une performance monumentale.

Bilan : Monsieur Mourinho, quoi que vous en pensiez l'été dernier, quelle que soit la somme investie par le PSG, il vous manquait vraiment un David Luiz cette année.

Maxwell

  • Note défensive : 7
  • Note offensive : 6

Quasiment jamais inquiété par Ramires, le Brésilien a nettement pris le dessus sur son compatriote dans ce match. Grâce à un placement toujours inspiré et une propreté indéniable dans ses interventions. Maxwell a profité de cet avantage pour offrir des solutions dans son couloir et permettre au PSG d'exploiter la largeur du terrain, même si ses centres n'ont pas trouvé preneur. Une frappe dangereuse (53e) a témoigné de sa volonté de faire la différence, même si elle est restée vaine.

Bilan : Discrètement (très) efficace, comme souvent cette saison. Du Maxwell dans le texte.

Thiago Motta

  • Note défensive : 7
  • Note offensive : 7

Sa justesse de jeu a permis au PSG de prendre rapidement le dessus sur Chelsea au milieu, même si la donne a été changée en infériorité numérique après l'expulsion de Zlatan Ibrahimovic, suite à laquelle il a été averti (33e). Thiago Motta n'en est pas moins resté très précieux à la récupération en remportant beaucoup de duels, et dans la relance pour aérer la circulation de balle parisienne. De retour de blessure samedi face à Lens, il a serré les dents pour tenir les 120 minutes du match, sans baisser de niveau. Jusqu'à déposer le corner décisif sur la tête de Thiago Silva (114e).

Bilan : Nombreux sont ceux qui voulaient voir David Luiz en sentinelle pour ce match. Thiago Motta leur a donné tort, validant totalement le choix de Laurent Blanc de le titulariser.

Marco Verratti

  • Note défensive : 6
  • Note offensive : 7

Une ouverture lumineuse d'entrée de match pour Edinson Cavani (2e) a lancé une prestation aboutie de Marco Verratti. L'Italien a fait parler son incroyable qualité technique et sa vision du jeu, même s'il s'est parfois trop précipité dans les transmissions, et ses interventions ont souvent été judicieuses en défense. Malheureusement, il a affiché ses défauts habituels en contestant des décisions arbitrales et écopé d'un avertissement pour une faute sur Eden Hazard (74e). Cela le privera lui du quart de finale aller, et le PSG de son milieu le plus créatif pour cette rencontre.

Remplacé par Adrien Rabiot (81e), précieux en fin de rencontre pour conserver le ballon et fait s'égréner les secondes.

Bilan : Génial dans le jeu et frustrant dans l'attitude. C'était le Marco Verratti tel qu'on le connaît à Stamford Bridge.

Marco Verratti (PSG) face à Eden Hazard (Chelsea)

Marco Verratti (PSG) face à Eden Hazard (Chelsea)Panoramic

Blaise Matuidi

  • Note défensive : 6
  • Note offensive : 5

De l'activité, de la volonté, Blaise Matuidi ne s'est pas ménagé à Stamford Bridge, comme à son habitude. Mais il n'a eu qu'un impact limité dans l'animation offensive parisienne, faisant peu de différences et a été averti pour une faute sur Ramires (40e).

Remplacé par Ezequiel Lavezzi (81e) qui a su donner plus de dynamisme à l'attaque du PSG, sans trop négliger un repli défensif indispensable en infériorité numérique. Il a surtout été décisif, en tirant le corner sur le but égalisateur de David Luiz (86e).

Bilan : Un cran en-dessous de ses deux compères du milieu. Surtout sur le plan technique.

Edinson Cavani

  • Note défensive : 4
  • Note offensive : 4

L'Uruguayen n'a pas répété sa prestation du match aller. Une première occasion manquée (2e), une tentative sur le poteau après avoir éliminé Thibaut Courtois dans un duel face au gardien belge (58e), Edinson Cavani n'a, encore, pas été en réussite à Stamford Bridge. Il a surtout manqué de précision techniquement. Comme toujours, il a fait beaucoup d'efforts défensifs, mais cela s'est traduit parfois par des coups francs dangereux en faveur des Blues. Il aurait surtout pu provoquer un penalty pour Chelsea sans une certaine clémence de l'arbitre sur une intervention face à Diego Costa.

Bilan : Sans la qualification, Cavani aurait certainement été la cible des critiques à Stamford Bridge. Comme l'an dernier.

Edinson Cavani (PSG) face à Chelsea

Edinson Cavani (PSG) face à ChelseaAFP

Zlatan Ibrahimovic

  • Note défensive : -
  • Note offensive : -

Expulsé sévèrement dans un contact plus spectaculaire que dangereux avec Oscar, alors qu'il avait pris soin de ne pas mettre la semelle sur le Brésilien, Zlatan Ibrahimovic n'a passé qu'une demi-heure sur le terrain de Stamford Bridge. Un temps de jeu insuffisant pour être noté. Avant cela, le Suédois s'était fait plutôt discret, malgré quelques remises intéressantes et des duels intenses avec John Terry. Il sera suspendu pour le quart de finale aller, et peut-être pour le retour selon la décision de l'UEFA.

Bilan : Absent sur blessure l'an dernier et expulsé cette année. Stamford Bridge n'est décidément pas un terrain pour Ibrahimovic.

Javier Pastore

  • Note défensive : 6
  • Note offensive : 7

Une entame assez délicate, malgré de bonnes prises de balles, avec trop de déchet dans la transmission, et quelques duels importants perdus dans le domaine défensif. L'Argentin a su hausser son niveau de jeu pour devenir le leader technique indispensable au PSG après l'expulsion de Zlatan Ibrahimovic, à l'image d'une belle ouverture pour offrir une balle de but à Edinson Cavani (58e). Remarquable d'abnégation dans le repli quand Paris a été en infériorité numérique, à droite, à gauche ou dans l'axe, El Flaco a terminé épuisé, remplacé par Gregory van der Wiel (117e). Seulement une fois que Paris avait pris l'avantage.

Bilan : Du bon Pastore, comme souvent cette saison. L'Argentin est clairement indispensable au bon fonctionnement de l'animation offensive parisienne.

chelsea-psg

chelsea-psgEurosport

0
0