Panoramic

Le PSG en 3-5-2 : l'énorme coup de poker de Laurent Blanc

Le PSG en 3-5-2 : l'énorme coup de poker de Laurent Blanc

Le 12/04/2016 à 19:52Mis à jour Le 13/04/2016 à 10:27

LIGUE DES CHAMPIONS - Laurent Blanc tente un coup de poker tactique ce soir à l'Etihad Stadium. L'entraîneur du PSG a décidé d'opter pour un 3-5-2 totalement inhabituel pour le quart de finale retour face à Manchester City.

C'est un choix qui va faire parler, surtout si la soirée se termine mal pour le Paris Saint-Germain. Privé de Blaise Matuidi et David Luiz, suspendus, ainsi que de Marco Verratti, blessé, Laurent Blanc a décidé de modifier son dispositif tactique pour le match retour sur le terrain de Manchester City. A l'Etihad Stadium, l'entraîneur du PSG, qui avait bien caché son jeu, va délaisser son habituel 4-3-3 pour un surprenant 3-5-2.

Devant Kevin Trapp, il y aura donc trois défenseurs axiaux, Thiago Silva, Marquinhos et Serge Aurier. Gregory van der Wiel et Maxwell occuperont les couloirs. Thiago Motta, Adrien Rabiot et Angel Di Maria seront au milieu. L'Argentin aura notamment pour mission d'épauler offensivement le duo composé de Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani. Le Suédois et l'Argentin, peu habitués à cohabiter de la sorte, devront veiller à ne pas se marcher dessus.

Verratti même pas sur le banc

C'est donc un énorme coup de poker que tente Laurent Blanc, pour le match le plus important de la saison du PSG à ce jour. Démuni par de multiples absences, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France (qui avait d'ailleurs opté pour ce schéma 3-5-2 lors de l'Euro 2012 pour le quart de finale perdu face à l'Espagne) a donc choisi de... ne pas choisir entre l'option Di Maria ou l'option Stambouli pour jouer le rôle de troisième homme au milieu du terrain aux côtés de Thiago Motta et Rabiot.

C'est incontestablement une grosse prise de risques de la part du technicien cévenol. En cas d'élimination et de mauvaise performance de son équipe ce soir, il se retrouvera clairement en première ligne. A noter par ailleurs que Marco Verratti, insuffisamment remis de sa pubalgie, ne figure même pas sur la feuille de match, au contraire de Javier Pastore. L'Argentin est sur le banc, en compagnie de Lucas, Stambouli, Kurzawa, Ongenda, Kimpembe et Sirigu.

0
0