Getty Images

Après Real-PSG (3-1) - Les notes du PSG : Lo Celso n'avait pas le niveau, Neymar a trop gâché

Les notes : Lo Celso n'avait pas le niveau, Neymar a trop gâché

Le 14/02/2018 à 23:25Mis à jour Le 15/02/2018 à 09:54

LIGUE DES CHAMPIONS - Les maladresses de Lo Celso ont exposé le PSG à Madrid (3-1). Si Neymar s'est montré remuant, le Brésilien n'a pas su se montrer décisif. Voilà qui coûte cher au PSG...

De notre envoyé spécial à Madrid

Alphonse Aréola : 5

On n'a pas aimé : Une relance dangereuse dans les pieds de Modric (48e) et cette manchette qui termine sur le mollet de CR7 sur le deuxième but madrilène.

En bref : Les dix dernières minutes gâcheront l'ensemble. Frustrant.

Daniel Alves : 5

On a aimé : Il a répondu dans le défi physique et s'est battu comme un diable pour faire régner l'ordre dans son couloir. Sa sublime ouverture dans le dos de la défense pour Neymar (14e) méritait un meilleur sort. Et c'est quand il est monté d'un cran que Paris a pris l'eau.

On n'a pas aimé : Il a souffert de la comparaison avec Marcelo et face aux montées de son compatriote brésilien.

En bref : Costaud à défaut d'être brillant.

Marquinhos : 5,5

On a aimé : Tranchant dans ses interventions comme devant Marcelo (5e), Marquinhos a régné en bon capitaine. C'est encore lui qui sauve devant Ronaldo en fin de match (77e). Toujours bien placé, il a été la soupape de sécurité du onze parisien jusqu'au dernier quart d'heure.

On n'a pas aimé : Il n'est pas au contact sur le but de Marcelo. A l'arrivée, l'addition est lourde.

En bref : Le match parfait jusqu'aux dernières minutes...

Alphonse Areola et Marquinhos

Alphonse Areola et MarquinhosGetty Images

Presnel Kimpembe : 5,5

On a aimé : Il en fallait du cran pour remplacer à la surprise générale Thiago Silva. Mais il en faut plus pour l'effrayer. Il a dégagé une solidité et une sérénité sans faille.

On n'a pas aimé : Pressé sur son premier ballon, il a concédé un corner dans la première minute. La seule sueur froide d'un match maîtrisé.

En bref : Solide comme un roc.

Yuri Berchiche : 6

On a aimé : Lui aussi a imposé ses cuisses dans les duels. Si le Real a eu autant de mal à passer sur son côté, Berchiche y est forcément pour quelque chose. Il a su combiner avec Neymar et s'est procuré deux belles occasions (7e et 65e) au cœur de temps forts madrilènes.

On n'a pas aimé : Une passe mal assurée qui offre une occasion de but à Ronaldo (38e). Une grosse erreur sans conséquence.

En bref : Il apporte plus de garanties que Kurzawa.

Giovani Lo Celso : 3

On a aimé : Il est passé en milieu relayeur après la pause. Un réajustement nécessaire qui lui a permis d'avoir une plus grande influence sur le jeu à l'image de son parfait décalage pour Neymar (49e).

En bref : Il n'est pas une sentinelle et le PSG a payé cher de ne pas avoir recruté un vrai spécialiste du poste l'été dernier.

Remplacé par Julian Draxler (84e).

Giovani Lo Celso face au Real

Giovani Lo Celso face au RealGetty Images

Marco Verratti : 5

On a aimé : Il a d'abord souffert face à l'intense pressing madrilène. Son ouverture sublime pour Neymar (12e) a lancé son match et sa récupération pleine d'envie (26e) a offert une situation idéale à Neymar.

On n'a pas aimé : Lui aussi a tiré la langue face à l'intensité madrilène. Souvent pressé balle au pied, il n'a pas eu son rayonnement habituel.

En bref : Pas du grand Verratti.

Adrien Rabiot : 7

On a aimé : Son but d'abord, plein d'opportunisme. Il fut le milieu parisien le plus à l'aise, celui capable de déchirer le premier rideau madrilène. Dans les duels, il a tenu la comparaison.

On n'a pas aimé : Un début de match timide. Il rate une passe en profondeur en forme de caviar décisif pour Neymar dans le temps additionnel.

En bref : Buteur contre Chelsea, Manchester City et le Real. Ce n'est pas un hasard.

Adrien Rabiot félicité par Neymar

Adrien Rabiot félicité par NeymarGetty Images

Kylian Mbappé : 6

On n'a pas aimé : Difficile de passer sous silences la liberté qu'il a laissée à Marcelo. Il rate une grosse opportunité face à Navas (49e) et a marqué le pas après la pause. Il oublie Neymar, absolument seul au point de penalty, en toute fin de match (88e).

En bref : Remuant et décisif.

Edinson Cavani : 3,5

On a aimé : Sa déviation dans l'espace pour Alves (27e) a lancé son match. Il a l'intelligence de laisser passer et d'attirer un défenseur sur l'action du but.

On n'a pas aimé : Inexistant dans la première demi-heure. En difficulté sur les centres et globalement dominé par la charnière Varane-Ramos, il n'a jamais fait les bons appels et a mal lu les intentions de ses partenaires. Sa sortie de jeu prématurée sonne comme un cruel désaveu.

En bref : Un jour sans.

Remplacé par Thomas Meunier (65e) à l'agonie dans son couloir droit. Il a souffert comme jamais face à Asensio et Marcelo. Pas un hasard si les deux buts viennent de son côté.

Neymar : 4

On a aimé : Il a créé des espaces et rendu fou Nacho. Chacune de ses prises de balle a semé la pagaille chez les Madrilènes qui lui ont réservé un traitement très viril.

On n'a pas aimé : On attend d'un joueur de ce calibre le geste décisif. Il n'est jamais venu. Sa tendance à trop garder le ballon a fait avorter quelques belles opportunités. Il a quatre opportunités nettes mais n'en conclut aucune.

En bref : Recruté pour briller dans ce genre de rendez-vous, force est de constater qu'il a échoué.

La déception de Neymar (PSG) face au Real Madrid.

La déception de Neymar (PSG) face au Real Madrid.Getty Images

0
0