Getty Images

"La vidéo marchait ? Dans ce cas, il faut m'expliquer…"

"La vidéo marchait ? Dans ce cas, il faut m'expliquer…"

Le 14/03/2019 à 02:56Mis à jour Le 14/03/2019 à 09:32

LIGUE DES CHAMPIONS – Les Lyonnais ont eu bien du mal à digérer le penalty sifflé à leur encontre à Barcelone (5-1) en 8e de finale de la Ligue des champions. Une injustice accrue par l'utilisation du VAR. Un fait de match qui, selon certains d'entre eux, a eu une influence déterminante sur le déroulé de la rencontre.

De notre envoyé spécial au Camp Nou,

Luis Suarez est un filou. Il a pris pour habitude de bien jouer les coups dans la surface et sa dernière victime en date s'appelle l'Olympique Lyonnais. Il semble au vu des images que c'est bel et bien l'Uruguayen qui écrase le pied de Jason Denayer sur l'action du penalty. Mais c'est le Barça qui en a profité pour ouvrir la marque et s'ouvrir la voie des quarts de finale. A froid, après la rencontre, les joueurs lyonnais ont eu du mal à digérer la décision.

Léo Dubois raconte comment l'arbitre s'est justifié : "Il nous dit qu'il a vu clairement le penalty", a expliqué le défenseur de l'OL. "Voilà pourquoi il ne fait pas appel au VAR et nous, on n'y peut rien." "Je ne pense qu'il n'y a pas faute mais une simulation de Suarez", a continué Lucas Tousart. "C’est dommage d’avoir des systèmes vidéos qui au final... Il n’a même pas regardé."

Vidéo - 8es - Tousart : "Il y a une simulation de Suarez"

00:16

"Dans un match déséquilibré, ça n'a pas d'effet, mais là..."

Dépité, Bruno Genesio l'était aussi. Le coach de l'OL a préféré manier l'ironie plutôt que d'attaquer frontalement le corps arbitral. "La vidéo marchait ? Dans ce cas, il faut m'expliquer pourquoi le penalty a été accordé." L'ampleur du score pourrait faire passer cette décision comme anecdotique. Mais Genesio a insisté : "Je ne veux pas me cacher derrière ça, la qualification est logique mais quand même : 1-0 et 0-0, ce n'est pas la même chose."

Evidemment, en pareille circonstances, difficile pour Jean-Michel Aulas de garder le sens de la mesure. Au micro de RMC Sport, le président de l'OL est longuement revenu sur une décision qu'il juge "invraisemblable." "Il n'y a absolument pas penalty, c'est même un carton jaune contre Luis Suarez qui simule", a-t-il jugé. "La vidéo n'a pas été un franc succès aujourd'hui. Dans un match déséquilibré, ça n'a pas d'effet, mais là, ça a beaucoup pénalisé notre équipe."

Difficile de lui donner tort. Si à 0-0, l'OL souffrait énormément, si l'écart de niveau était manifeste entre les deux formations, Anthony Lopes a permis à l'OL de rester dans son match et c'est bien cette décision litigieuse qui a fait basculer une première fois la rencontre du côté des Catalans. Et Aulas de jouer le rôle dans lequel excelle : "Je ne suis pas un grand spécialiste du football, simplement un président d'un club de province, mais ça peut fondamentalement changer le sens du match." Luis Suarez a encore réussi son coup. Le VAR doit pourtant servir de garde-fou. Ce mercredi, il n'a fait qu'enrager les Lyonnais et renforcer le sentiment d'injustice.

Vidéo - "Avec ou sans Var, les Français sont toujours arbitrés comme des petits clubs"

01:18
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0