Getty Images

Lyon arrache le nul (1-1) et la qualification chez le Shakhtar Donetsk

Sept ans après, Lyon retrouve les huitièmes

Le 12/12/2018 à 22:58Mis à jour Le 13/12/2018 à 08:44

LIGUE DES CHAMPIONS - Sous la neige ukrainienne, Lyon s'est arraché pour décrocher sa qualification pour les 8es de finale de la C1 mercredi. L'OL a fait match nul (1-1) chez le Shakhtar Donetsk au terme d'une rencontre poussive. Nabil Fekir a délivré les siens en égalisant à la 65e minute. Les Gones terminent deuxièmes de leur groupe derrière Manchester City.

La France aura deux représentants en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Après le PSG, qui a validé son billet mardi, Lyon s’est à son tour qualifié pour la suite de la compétition ce mercredi. Opposés au Shakhtar Donetsk, les Gones ont décroché le point qui suffisait à leur bonheur (1-1). Junior Moraes avait ouvert la marque pour les locaux (22e) avant que Nabil Fekir, d’une frappe imparable, n’égalise pour l’OL (65e). Les Lyonnais terminent deuxièmes du groupe F, derrière Manchester City.

Une température négative, de la neige, un stade olympique loin d’être entièrement garni… L’ambiance était pour le moins polaire, ce mercredi à Kiev. Lyon ne s’est cependant pas laissé engourdir. Bien entrés dans leur match, les Rhodaniens ont conservé la maîtrise du ballon et se sont même procuré une occasion en or. Mais Bertrand Traoré, idéalement lancé par Houssem Aouar, a perdu son duel face à Andriy Pyatov (19e). Et trois minutes plus tard, l’OL s’est fait punir par le froid réalisme du Shakhtar Donetsk.

Fekir sort Lyon du traquenard

Auteur d’un doublé à l’aller (2-2), Junior Moraes a trompé Anthony Lopes d'un tir à ras de terre (22e), permettant ainsi aux locaux d’ouvrir le score sur leur seule frappe cadrée du premier acte. Les hommes de Bruno Genesio ont eu davantage d’opportunités (28e, 31e, 38e, 45e, 45e+2), mais leur maladresse les a contraint à regagner les vestiaires en étant menés au tableau d’affichage. Alors virtuellement éliminés, les Gones n’ont pas abdiqué. Et ils ont été récompensés. Servi dans la surface, Nabil Fekir a tenté sa chance du gauche. Le ballon a terminé sa course dans la lucarne de Pyatov (65e).

C’est donc le capitaine rhodanien, en méforme ces dernières semaines, qui a sorti son équipe de l’ornière. Souvent surpris dans les dernières minutes cette saison en C1, les Lyonnais ont cette fois su tenir le résultat jusqu’au bout (1-1). Resté invaincu tout au long de cette phase de groupes (une victoire et cinq matchs nuls), le club du président Jean-Michel Aulas sera bel et bien au rendez-vous des huitièmes de finale de la “grande” coupe d’Europe. Une première depuis 2011-2012.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313