Jean-Michel Aulas n'en démord pas. Toujours aussi remonté contre la non-reprise de la saison de Ligue 1, stoppée définitivement en raison de la pandémie de Covid-19, le patron de l'OL continue de crier au scandale. Mais cette fois, il a décidé de le faire... à l'étranger. Et plus précisément en Italie, où la Serie A a fait son grand retour le week-end dernier. Interrogé par La Gazzetta dello Sport ce mardi, "JMA" parle d'une véritable "aberration".

"La situation est anachronique, avec des instances du foot qui dépendent de l'UEFA mais qui ne respectent pas les directives données, estime Aulas. C'est incompréhensible. Même au Portugal ou en Russie, le football a repris. Chez nous, il ne restait que dix matchs à jouer(...) L'UEFA avait été intelligente en invitant à la prudence. Pas la France. Peut-être que des intérêts individuels, liés notamment aux relégations et aux places européennes, ont été privilégiés."

Football
Dates, format, équipes concernées : Aulas dresse les contours de son tournoi amical en juillet
11/06/2020 À 19:00

Aulas et le "tour à Lourdes" avant Juve-OL...

Toujours au sujet de l'arrêt de la saison, Aulas assure que l'OL va perdre "plus de 100 millions d'euros". "Au final, ce sont toujours les grands clubs qui trinquent. Le PSG estime ses pertes à plus de 200 millions d'euros. Le système foot perdra 1,2 milliard d'euros. C'est dramatique. Peut-être que l'UEFA aurait dû menacer de sanctions plus sévères contre les pays ne suivant pas ses directives...", peste le président lyonnais, qui tente tant bien que mal de se focaliser sur le huitième de finale retour de Ligue des champions face à la Juventus en août prochain (1-0 à l'aller). Reste à voir s'il se jouera à Turin.

OL - Aulas : "Une décision extrêmement pénalisante pour les clubs français"

"L'UEFA décidera à la mi-juillet, tout dépendra de la situation sanitaire, explique Aulas. J'ai confiance en Andrea Agnelli (président de la Juve, NDLR). Après, quand on voit que les quarts se joueront sur un match sec, il aurait pu être logique de penser que l'OL soit déjà qualifié pour la suite. Mais nous sommes pour le fair-play et on accepte le retour. La Juve sera super favorite, elle arrivera en forme. Même si Cristiano Ronaldo ne semble pas au top (...) On va essayer de se préparer au mieux, même si on ne sait pas si on pourra jouer des matches amicaux. En août, on devrait récupérer Depay. Tout est possible dans le foot. Mais peut-être qu'avant, j'irai faire un tour à Lourdes..."

Ligue des champions
Messi-Ronaldo, bien plus que de simples retrouvailles
01/10/2020 À 19:53
Ligue des champions
Ça donne quoi le documentaire consacré au PSG sur Amazon Prime ?
18/09/2020 À 17:31