Getty Images

La peur du vide

La peur du vide

Le 11/03/2020 à 00:06Mis à jour Le 11/03/2020 à 18:09

LIGUE DES CHAMPIONS - Battu 2-1 à l'aller à Dortmund, le PSG doit renverser la situation en 8e de finale retour de Ligue des champions, mercredi, malgré l'absence de ses supporters et les doutes sur la forme de Kylian Mbappé ou Thiago Silva. Si le contexte n’aide pas, le club parisien doit passer outre dans le sillage d’un Neymar très attendu.

Le contexte

Coronavirus, huis clos, angine de Kylian Mbappé ou encore match reporté ce weekend… Un huitième de finale de Ligue des champions ne peut décidément plus se passer sans quelques coups du sort pour le PSG. Après avoir vu ces 8es parasités par les absences de Neymar en 2018 et 2019, Paris n'est encore une fois pas vraiment gâté par les événements récents. L'heure n'est cependant pas aux excuses. Qu'importe les vents contraires, le PSG se doit de signer un vrai match européen pour renverser le Borussia Dortmund. Il ne peut en être autrement pour l'avenir du projet parisien mais aussi celui de Thomas Tuchel, Thiago Silva and co.

Il faut être clair : ce contexte ne pourra pas justifier une sortie de route. Et notamment parce que le PSG, favori de cette confrontation après le tirage au sort, s'est compliqué la tâche en ratant son match aller. Alors que tout le monde espérait voir les Parisiens chasser les traumatismes passés, les choix de Tuchel, qui a changé de tactique pour aligner une défense à trois, ont mis son équipe dans le doute. Sans certitudes, le PSG a été méconnaissable, trop lisible en attaque et fébrile derrière. Devant son fameux Mur Jaune déchaîné, le Borussia ne s'est pas fait prier pour en profiter avec un doublé du talentueux Erling Braut Haaland.

Trois semaines après et alors que le club allemand a enchainé avec trois victoires en trois matches, le PSG se doit rectifier le tir. Sans le soutien de ses supporters ! Et sans Marco Verratti et Thomas Meunier, suspendus après des cartons pas forcément très malins à l'aller. Comme il est écrit que Paris va devoir aborder ce duel avec des interrogations plein la tête, Kylian Mbappé n'a pas pu s'entraîner ces derniers jours en raison d'une angine alors que Thiago Silva n'a plus joué depuis près de trois semaines. Les deux devraient être là. Mais à quel niveau et dans quelle forme ? Le doute plane. Là aussi…

Ciblé par les critiques pour sa tendance à craquer en Europe dans les moments clés et cela malgré les investissements énormes des propriétaires qataris depuis 2011, le PSG va devoir faire fi de ce contexte pour enfin retrouver des quarts de finale qui fuient le club depuis 2016. Histoire que Dortmund ne vienne pas rejoindre la remontada de 2017, la leçon madrilène de 2018 et le come-back improbable de Manchester en 2019 au rang des désillusions parisiennes…

Vidéo - Madrid, Barça, Steaua : Le top 5 des soirées européennes au Parc

06:36

Le joueur à suivre : Neymar

Il a signé au PSG en août 2017 et pourtant, c’est la première fois que le Brésilien va disputer un 8e de finale retour de Ligue des champions sous les couleurs parisiennes. Alors que le PSG doit inverser la tendance pour espérer se qualifier, la prestation de l’ancien barcelonais sera regardée de près.

Face au Borussia Dortmund, Neymar doit définitivement enfiler son costume de leader et être le fer de lance des offensives parisiennes. D’autant plus que son compère d’attaque, Kylian Mbappé, risque de ne pas être remis à 100% de son angine. Depuis trois saisons, le PSG s’arrête au stade des 8es de finale de la C1. Neymar doit être capable de mettre un terme à cette série.

Neymar

NeymarGetty Images

Les trois stats à avoir en tête

  • 0. Le PSG n'a jamais réussi à poursuivre sa route après avoir perdu le match aller lors des matches à élimination directe en Ligue des champions. Contre Milan en 1994-95, le FC Barcelone en 2014-15 mais aussi le Real Madrid en 2017-18, Paris a pris la porte.
  • 37. Neymar a l'habitude d'être redoutable à la maison. Avec 25 buts et 12 passes, le Brésilien est impliqué dans 37 buts en 27 matches à domicile en Ligue des champions (20 pour le Barça et 7 pour le PSG).
  • 46. Le PSG sait à quoi s'en tenir. Mais il est bon de le rappeler. Erling Haaland, même s'il a levé un peu le pied depuis le match aller, est un phénomène en C1. Le Norvégien tourne à un but toutes les 46 minutes en Ligue des champions !

Ils ont dit

Hans-Joachim Watzke, patron du Borussia

" Ils ont ce traumatisme de Manchester United l'année dernière. Pour eux, le monde va s'effondrer s'ils sont éliminés. Je crois que nous avons maintenant un avantage psychologique."

Thomas Tuchel, entraîneur du PSG

" On va jouer sans spectateurs, sans supporters. Dans un match comme celui-là, c'est super important de créer une ambiance spéciale, pour créer de la pression sur nos adversaires."

Lucien Favre, l'entraîneur de Dortmund

" Nous voulons et nous devons réussir une grande performance ici, si nous voulons nous qualifier. Nous voulons les déstabiliser, et ne pas nous restreindre à défendre""
""

Notre avis

C'est le grand flou. Et pour plusieurs raisons. Entre la forme de Mbappé, mais aussi l'absence de Verratti et maintenant ce huis clos, cela fait beaucoup pour Paris. Trop ? Peut-être bien. Même si le champion de France a évidemment les moyens pour renverser cette situation que le but du match aller rend clairement à leur portée. Mais pour cela, il faudra un grand Neymar. Et une vraie soirée européenne. Même sans supporters pour porter les protégés de Thomas Tuchel.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313