Une saison noire. Alors que Lyon pensait sortir quelque peu la tête de l’eau en accrochant un nul sur la pelouse du Benfica, il a fallu que son meilleur joueur, sa valeur sûre, celui sur lequel l’OL peut compter sans s’en faire depuis plusieurs saisons, s’écroule. Anthony Lopes n’est pas un gardien à boulette, loin de là. Mais il a mal choisi son moment pour se trouer littéralement. Une envie de trop bien faire, une relance trop rapide, dans l’axe, et la sanction immédiate : défaite de l’OL et futur beaucoup plus incertain en Ligue des champions.

On aura beau tourner le problème dans les sens, cette immense erreur coûte un point aux Gones. C’est sans doute injuste pour Lopes, intronisé capitaine par intérim sur ses terres d’origine et irréprochable contrairement à quelques autres. "On ne peut pas en vouloir à Antho", a réagi Léo Dubois sitôt la rencontre terminée au micro de RMC Sport. "Il nous a tellement sauvés, on est simplement déçu que ce soit ce soir." Miné par sa mauvaise relance, Lopes s’est tout de suite excusé auprès de ses coéquipiers d’abord. Puis auprès des supporters à la fin du match. L’OL sait ce qu’il doit à son portier et très vite, Marcelo, Thiago Mendes ou Denayer sont venus lui témoigner de leur soutien.

Ligue 1
Pépins physiques, expulsion et sanction : Aouar patine dans ce début de saison
IL Y A 21 HEURES

Anthony Lopes (OL) lors de la défaite à Benfica

Crédit: Getty Images

"A ce moment-là, on était plus proches de gagner que de perdre"

Et c’est tout un club qui a défendu son capitaine du soir : "Je vais aller réconforter Antho pour lui dire que tout le monde peut faire une erreur", a réagi Rudi Garcia en conférence de presse. "C est pas grave, ça peut arriver. Je n'en veux pas du tout à Antho, je dirais même qu'il a été victime du fait qu'il a voulu jouer vite pour qu'on aille marquer un deuxième but. C’est sûr que cette erreur vient au mauvais moment parce qu’elle est tardive et que c’est compliqué de revenir. Surtout qu’à ce moment-là, on était plus proches de gagner le match que de le perdre. On perd sur une erreur individuelle, ça arrive. On est avec notre gardien, avec Antho. "

Difficile en effet de se relever à la 85e minute d’un tel coup du sort alors que l’OL avait le vent dans le dos depuis plusieurs minutes. Cette mauvaise relance a brisé la dynamique de l’OL et a fini par le condamner définitivement. L’issue est cruelle pour l’OL, elle l’est aussi pour Anthony Lopes, capitaine irréprochable quand les individualités lyonnaises ont joué leur partition personnelle la saison dernière. Ce mercredi, c’est lui qui a plombé Lyon.

Ligue 1
Garcia confirme pour Aouar : "Il était logique de prendre des sanctions"
HIER À 13:00
Ligue des champions féminine
La Juve pour l'OL, Leczna pour le PSG
24/11/2020 À 13:08