Il est rentré directement aux vestiaires, tête basse et sans un regard sur son banc. Agacé de voir son corps le lâcher une nouvelle fois. A la 20e minute, Neymar s'est mis à boitiller à la suite d'une accélération. Et à se toucher les adducteurs. Avant de faire appel aux soigneurs sur le bord de la touche. Avec un bandage autour de la cuisse, l'international auriverde a ensuite tenté de reprendre le jeu. En vain. Quelques secondes plus tard, il a indiqué à son banc qu'il ne pouvait pas continuer avant de laisser sa place à Pablo Sarabia.

En quête de rebond dans cette Ligue des champions après la défaite inaugurale contre Manchester United (1-2), le PSG se retrouve privé de sa star contre Basaksehir, alors qu'il doit composer avec une infirmerie pleine, avec Marco Verratti, Mauro Icardi, Leandro Paredes, Julian Draxler et Juan Bernat. Et s'il va falloir attendre les résultats d'examens plus approfondis pour connaitre la gravité de la blessure, les finalistes de la dernière C1 vont sûrement devoir se passer de ses services pour d'autres rencontres. Encore...

Ligue des champions
Lampard encense Giroud : "J'espère qu'il sait à quel point je l'apprécie"
24/11/2020 À 22:20

Cette saison, Neymar, qui s'était déjà plaint d'une gêne à l'adducteur lors de l'échauffement selon RMC, a en effet déjà raté quatre matches, entre son test positif au Covid-19, sa suspension en L1 et son retour tardif d'un match avec le Brésil. Une liste qui pourrait s'allonger. Loin d'être idéal pour le PSG, qui a une programme chargé dans les prochains jours avec un déplacement à Leipzig mercredi en C1 pour un remake de la demi-finale d'août, puis la réception de Rennes le samedi 7 novembre dans un choc de Ligue 1.

Ligue des champions
Que manque-t-il encore à Haaland pour devenir un géant d'Europe ?
23/11/2020 À 23:03
Ligue des champions
Sous pression, Tuchel change d'option pour Marquinhos
23/11/2020 À 14:38