Tirage, mode d'emploi

Le tirage effectué ce vendredi à midi à Nyon déterminera les affiches des quarts de finale, des demi-finales et de la finale de la Ligue des champions. Il n'y aura pas de têtes de série ou de restrictions concernant des confrontations potentielles entre deux clubs d'un même pays. Par exemple, le PSG peut très bien hériter de Lyon en quart de finale si l'OL venait à éliminer la Juventus. Ou le Barça du Real dans l'hypothèse où les deux clubs valideraient leur billet en sortant respectivement Naples et Manchester City. Pour rappel, les quarts et les demies se joueront sur un seul match, tout comme la finale évidemment. C'est un format inédit dans une compétition qui se dispute normalement sur des confrontations aller-retour à ce stade de l'épreuve.

Ligue des champions
Le huis clos confirmé pour le Final 8 de la C1 ?
07/07/2020 À 17:18

Un plateau tronqué

Vous l'aurez compris, le plateau des quarts de finalistes est encore incomplet. Le PSG fait partie des quatre équipes d'ores et déjà qualifiées pour ce stade de la compétition après avoir éliminé le Borussia Dortmund en 8e de finale (2-1, 2-0). L'Atalanta Bergame, victorieuse du FC Valence (4-1, 3-4), l'Atlético de Madrid, tombeur de Liverpool, le tenant du titre (1-0, 2-3 a.p.) et le RB Leipzig, impérial face à Tottenham, le finaliste de la saison passée (0-1, 3-0), sont dans le même cas que le club de la capitale.

Neymar (PSG-Dortmund)

Crédit: Getty Images

Les quatre autres équipes qui compléteront le plateau restent à définir en fonction des huitièmes de finale retour qui se disputeront les 7 et 8 août. Lyon est dans ce cas de figure. Les Rhodaniens partent avec un maigre avantage après leur victoire sur la plus petite des marges face à la Juventus Turin (1-0) au Groupama Stadium le 26 février dernier. Une courte avance qui met cependant une pression maximale sur les épaules de Cristiano Ronaldo et de ses coéquipiers avant de retrouver les Gones à l'Allianz Stadium, tant la Vieille Dame a été présentée comme l'un des principaux outsiders de la compétition.

D'autres mastodontes de l'Europe doivent encore composter leur ticket pour les quarts de finale. Cela s'annonce plutôt bien pour le Bayern Munich, large vainqueur de Chelsea à Stamford Bridge (0-3) en 8e de finale aller. C'est relativement en bonne voie pour le FC Barcelone, en ballotage favorable dans son antre du Camp Nou après son match nul à Naples (1-1). Ce sera nettement plus compliqué pour le Real Madrid, le club le plus titré de l'épreuve avec ses 13 sacres. La formation de Zinedine Zidane sera condamnée à l'exploit à l'Etihad face à Manchester City après sa défaite contre l'équipe de Josep Guardiola à Santiago-Bernabeu lors du match aller (1-2).

Real - Zidane donne son avis sur le nouveau format de la Ligue des Champions

Lisbonne, site à risques

Un format inédit, un plateau encore incomplet et le tout sur un site qui ne présente pas toutes les garanties. L'UEFA a choisi Lisbonne, où la situation sanitaire semblait assez favorable, pour organiser la fin de la Ligue des champions. Les quarts (du 12 au 15 août) et les demies (les 18 et 19 août) sont programmés dans la capitale portugaise, soit à l'Estadio da Luz, le stade du Benfica, soit à l'Estadio José Alvalalde, celui du Sporting. La finale a pour sa part été prévue le 23 août à l'Estadio da Luz. L'UEFA doit encore trancher sur la présence, ou non, d'un public pour ces rencontres.

Dernièrement, il y a eu une recrudescence de cas de Covid-19 à Lisbonne, avec un nombre de cas qui a triplé voire quadruplé depuis la levée du confinement début mai. Ce qui a notamment abouti fin juin à l'entrée en vigueur de mesures de reconfinement dans les quartiers de la banlieue nord de la capitale portugaise pour au moins deux semaines. Ainsi, l'UEFA a annoncé ce jeudi que tous les matches se disputeraient à huis-clos. Lisbonne et ses environs figurent ainsi, à l'heure actuelle, parmi les plus importants foyers de contagion du pays. Une situation loin d'être idéale pour accueillir les candidats au titre de champion d'Europe dans un mois. Mais pour l’instant, l’UEFA n’a pas prévu de "plan B".

Le stade de la Luz à Lisbonne

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Ça donne quoi le documentaire consacré au PSG sur Amazon Prime ?
18/09/2020 À 17:31
Ligue des champions
"Moi, je l'aurais mis dans les filets" : Blatter ironise sur le tir manqué de Mbappé en finale
28/08/2020 À 09:18